3ème édition Livre pour la vie

Autant de moments pour susciter la curiosité des enfants et leur donner l’envie de lire, comme dit le proverbe «Qui lit petit, lit toute sa vie».

La cigogne volubile

Le Maroc ne dispose pas d’un Salon spécialisé pour le livre jeunesse, pas plus que le Maghreb ou l’Afrique. «La Cigogne Volubile, Le printemps des livres jeunesse» est un événement culturel destiné aux enfants de 4 à 12 ans. Son objectif est de donner le goût de lire dès le plus jeune âge. Il se veut aussi une réponse spécifique aux attentes des familles, mais également aux besoins des professionnels du secteur.

La 3ème édition de cette manifestation culturelle se déroulera, du 14 au 16 juin 2013, dans les 11 Instituts français du Maroc: Agadir, Casablanca, El Jadida, Fès, Kénitra, Marrakech, Meknès, Oujda, Rabat, Tanger et Tétouan. Elle permettra d’accueillir dans tout le Maroc plus de 60 invités: auteurs, illustrateurs, conteurs et éditeurs français et marocains. Le visuel de cette manifestation a été créé par le nouveau parrain, Grégoire Solotareff. Cet événement se présente en 3 volets: la Librairie, l’Envol de La Cigogne et les Journées professionnelles.
– La Librairie est un espace de vente et de rencontres. Elle propose une sélection d’environ 6.000 livres jeunesse récents, en français ou bilingues (français-arabe). On y rencontre les auteurs et les illustrateurs pour les signatures. Elle est gérée par des libraires professionnel: Carrefour des livres à Casablanca, Librairie de Paris à El Jadida, CDPL (Centrale de Diffusion et de Promotion du Livre) à Meknès, Livre Service à Rabat, La librairie les Colonnes à Tanger.
– L’Envol de La Cigogne propose de son côté une panoplie d’activités qui familiarisent l’enfant avec la lecture et font de lui un acteur de l’événement. Des activités comme «C’est moi qui l’ai fait!» qui propose aux familles et au public de découvrir sur place, les 14, 15 et 16 juin, le résultat du travail accompli par les enfants lors des projets de classe organisés à partir d’un ouvrage d’un des invités choisi par un enseignant. En 2013, 139 projets de classe sont réalisés à ce jour, autour de 48 livres différents, par près de 3.000 élèves issus des Cours de Langue des Instituts français et des classes d’écoles privées et publiques. Sans oublier «Kan ya ma kan…» (Il était une fois) ou la magie des contes «Lire Délire» qui sont des animations préparées et réalisées par et pour les enfants sous diverses formes: «Le défilé des livres», «Les valises de La Cigogne», «Les ateliers créatifs» et «Le dessin s’anime». C’est un bouquet de projections qui associe livre jeunesse et film d’animation, alors que «Plein les yeux» permet de découvrir, lors d’expositions, les invités sous un autre jour et la créativité des enfants qui ont participé aux ateliers des Instituts durant l’année. Enfin, il y a «Lire et faire lire» qui est une activité comprenant des conférences pour faire découvrir la richesse de l’édition pour jeunesse et qui est destinée à tous.
– Quant aux Journées professionnelles, elles auront lieu à Meknès sur inscription. Encadrées par des spécialistes, ces rencontres sont destinées aux professionnels du livre et de la lecture (médiathécaires, libraires, animateurs jeunesse, enseignants…).
A rappeler que «La Cigogne Volubile, Le printemps des livres jeunesse» est un événement culturel créé en avril 2010, à l’initiative de l’Institut français de Meknès et du Bureau du Livre de l’Ambassade de France au Maroc, en partenariat avec la Direction régionale du ministère de la Culture de Meknès-Tafilalet.

Un nouveau parrain

Grégoire Solotareff est le parrain de cette édition. Né en 1953 à Alexandrie, en Egypte, d’un père médecin d’origine libanaise et d’une mère peintre et illustratrice d’origine russe, il vit à Paris. Il a passé son enfance au Liban, puis en Ile-de-France. Il exerce d’abord la médecine avant de décider de se consacrer au dessin et à l’écriture, particulièrement aux livres pour enfants… Il crée ses premiers albums en 1985, lorsque son fils réclame des images aux histoires qu’il raconte. Son originalité réside principalement dans les caractères et les sentiments qu’il donne à ses personnages, à son ton libre, frondeur et moderne et à sa manière très personnelle de s’adresser aux enfants en oubliant le ton doctoral habituellement utilisé. Il sait aborder des sujets sérieux en créant des histoires universelles baignées d’humour et loin de toute mièvrerie.

 


Voir aussi

Report de la 4ème édition du Salon maghrébin du livre d'Oujda

La 4ème édition du Salon maghrébin du livre d’Oujda reportée

L’Agence de l’Oriental a annoncé lundi le report de la 4ème édition du Salon maghrébin …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.