Festival Mawazine, un carrefour

Le Festival Mawazine-Rythmes du monde n’a rien à envier aux grands festivals internationaux.

Mawazine 2013 Rabat

Les festivaliers ou les spectateurs qui le suivent via les trois chaînes sont comblés. Une palette d’artistes de haut niveau, participant à cette 12ème édition, dont le coup d’envoi a été donné vendredi 24 mai soir à Rabat, est d’ailleurs là pour battre le record des précédentes éditions. Et les concerts ont réuni des milliers de festivaliers venus de tout le Maroc.

En effet, c’est une marée humaine qui est venue applaudir Rihanna, l’icône mondiale du R&B et de la pop, qui a donné un magnifique concert sur la scène OLM Souissi devant plus de 150.000 spectateurs; ou encore l’icône des «dancefloors» qui a enflammé la scène de l’OLM Souissi, Jessie J, qui a chanté pour la première fois au Maroc, même si elle avait visité Marrakech en mars dernier pour fêter son 25ème anniversaire en compagnie de sa famille…
Il y avait aussi Mika. 120.000 spectateurs se sont déplacés pour écouter ce grand artiste et ses succès comme Relaxe, Take it easy, Big Girls ou encore «Elle me dit». Mika a aussi réservé la primeur de son nouveau titre «Live your life» au public marocain…
L’ambiance était tout aussi électrique sur la scène orientale Nahda où le public de la musique orientale s’est déplacé pour Walid Taoufik, Mohamed Mouunir, Cheb Mami… Sur la scène de Salé, le public a eu l’honneur et le plaisir d’assister au concert de trois formations emblématiques du Maroc: le groupe Siham, Jil Ghiwane et Ghiwane Selwane, avec au menu des musiques ghiwanie, châabie et jilalie.
Le quatuor à corde australo-britannique, Bond Girls, a quant à lui offert, au Théâtre national Mohammed V à Rabat, un régal musical avec un style audacieux mélangeant des airs classiques et des sonorités électro-pop…
Et cette belle aventure de Mawazine continue via de nouveaux shows. Ainsi le programme se poursuit avec un concert de Sandra Nkaké qui se produira, jeudi 30 mai, au Théâtre national Mohammed V. Sur la scène de Salé, une soirée avec Hajib, Ben Moussa et Rachid Lamrini est programmée. A l’espace Nahda, c’est l’artiste Shada Hassoun (Maroc-Irak) et l’artiste Ahlam (EAU) qui sont prévus. Et sur la scène OLM Souissi, il y aura Deep Purple (UK), Abdelouhab Doukkali, Lotif Bouchnak et d’autres.
Cette année, les organisateurs du Festival Mawazine-Rythmes du monde ont accordé plus d’attention aux spectateurs à mobilité réduite. Ainsi, trois espaces leur sont dédiés et répondent aux normes internationales d’accessibilité. Ils sont installés à OLM Souissi et Ennahda durant toute la durée du festival.

Voir aussi

Al Maourout | Le magazine émirati célèbre la culture et les arts populaires au Maroc

Al Maourout | Le magazine émirati célèbre la culture et les arts populaires au Maroc

Le magazine émirati “Al Maourout” a dans son numéro du mois de juin, mis en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.