SAR la Princesse Lalla Asmae préside à Rabat la cérémonie de lancement de l’opération des implants cochléaires en Afrique de l’Ouest

Son Altesse Royale la , Présidente de la Fondation Lalla Asmae pour enfants sourds, a présidé, lundi à l’Hôpital des spécialités de Rabat, la cérémonie de lancement de l’opération des implants cochléaires en Afrique de l’Ouest dans le cadre du programme “NASMAA”.

Dans une allocution de circonstance, le directeur de la Fondation Lalla Asmae pour enfants sourds, El Abbes Bouhlal, a affirmé que l’extension du programme national “NASMAA” aux pays africains dans le cadre de la campagne “Unis, on s’entend mieux”, s’inscrit parfaitement dans la vision Royale qui fait de la coopération Sud-Sud avec les pays africains un choix stratégique, porté par le leadership éclairé de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, et fondé sur une vision globale et équilibrée du développement du continent.

A cette occasion, SAR la a suivi une présentation sur le programme “NASMAA” par le responsable du programme et trésorier de la Fondation, Karim Essakalli.

Mettant l’accent sur l’importance du dépistage de la surdité, M. Essakali a souligné que la Fondation Lalla Asmae a pu s’inscrire dans la vision Royale et étendre le programme NASMAA à un certain nombre de pays africains, à savoir le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Togo, le Burkina-Faso, le et le Niger.

Une trentaine d’enfants sourds de ces pays ont fait le déplacement au avec un de leurs proches, pour leur placer l’implant cochléaire au niveau des Centres hospitaliers universitaires (CHU) du Royaume et de l’Hôpital militaire, a-t-il précisé.

Ils seront aussi accompagnés de leurs Médecins ORL et leurs orthophonistes pour faire le suivi une fois de retour dans leurs pays, a-t-il dit, affirmant que pour la réussite de ce projet, la Fondation a travaillé avec plusieurs partenaires, à savoir le ministère de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, le ministère de la Santé et de la , l’Agence marocaine de la coopération internationale, la Fondation OCP, la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT), l’Agence marocaine de presse (MAP), la Fondation Bank of Africa et le Lions Clubs International.

La Princesse Lalla Asmae préside la cérémonie de fin d'année de la Fondation Lalla Asmae pour enfants et jeunes Sourds

Son Altesse Royale a ensuite suivi une présentation sur l’innovation technologique au service de l’inclusion des personnes à déficiences auditives par la ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, Mme Aawatif Hayar.

Saluant l’engagement de SAR la en faveur des enfants et jeunes en situation de handicap auditif au niveau national et en Afrique, Mme Hayar s’est réjouie de voir ce programme acquérir une dimension continentale et s’ériger en un cadre de coopération africaine.

“L’ambition de la Fondation Lalla Asmae d’étendre le programme NASMAA à un certain nombre de pays africains est salutaire et dénote de l’ouverture du Royaume vis-à-vis de ses fils et ses filles en Afrique”, a, pour sa part, affirmé le directeur international des Lions Clubs International-Afrique, Vincent Alexis Gomez.

M. Alexis Gomez a saisi cette occasion pour rendre hommage “au fort engagement” de Son Altesse Royale, “Sa grande gentillesse et Son humanisme connu et reconnu” dans l’action sociale en faveur des enfants malentendants au Maroc et à l’étranger.

Le directeur général de Bank of Africa, Amine Bouabid, a, quant à lui, exprimé ses remerciements à Son Altesse Royale et à la Fondation Lalla Asmae pour enfants sourds, mettant en avant le rôle important du partenariat Sud-Sud en matière de traitement de la surdité infantile, qui peut changer des vies.

Au Maroc, l’implantation cochléaire a connu une apogée, et ce depuis 2002 et surtout avec la création par le ministère de la Santé de centres de référence d’implantation cochléaire, chargés de la prise en charge de l’enfant dès qu’il est dépisté sourd, a fait savoir la représentante de l’équipe médicale en charge des opérations du CHU de Rabat, Leila Essakalli.

Devant le succès de la campagne NASMAA au Maroc, la Fondation Lalla Asmae souhaite faire bénéficier les enfants sourds venus d’Afrique de cette opération, a relevé Mme Essakalli, soulignant que tous les enseignants-chercheurs en ORL au niveau des centres nationaux de référence d’implantation cochléaire s’engagent à la réussite de ce programme aussi bien au niveau du Royaume qu’en Afrique.

“En Afrique, le projet est prometteur, puisque l’objectif essentiel est le transfert de l’expertise ORL marocaine dans le domaine de la réhabilitation auditive par implantation cochléaire”, a-t-elle assuré.

Covid-19/ Fonds Spécial : Contribution de la Fondation Lalla Asmae pour Enfants et Jeunes Sourds

Dans ce cadre, la Fondation Lalla Asmae pour enfants sourds a signé trois conventions de partenariat, la première est relative au protocole du support financier du programme “NASMAA”, avec le ministère de la Solidarité de l’Insertion sociale et de la Famille et la Fondation OCP.

Signée avec le ministère de la Justice et le ministère de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, la deuxième convention porte, quant à elle, sur la formation du personnel de la justice en langage des signes.

La troisième convention relative à l’insertion des jeunes lauréats de la fondation Lalla Asmae pour les enfants sourds a été signée avec le ministère de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences et l’Agence nationale de promotion des emplois et des compétences (ANAPEC).

Par la suite, SAR la Princesse Lalla Asmae a rendu visite aux enfants du Sénégal et du bénéficiaires du programme “NASMAA”, à la salle de réveil.

A Son arrivée, SAR la Princesse Lalla Asmae a passé en revue une section des Forces auxiliaires qui rendait les honneurs, avant d’être accueillie par le ministre de la Justice, M. Abdellatif Ouahbi, le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, M. Chakib Benmoussa, le ministre de la Santé et de la , M. Khalid Ait Taleb, le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, M. Younes Sekkouri, et la ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, Mme Aawatif Hayar.

Son Altesse Royale a été également accueillie par les ambassadeurs et chargés d’affaires des pays africains bénéficiaires (Côte d’Ivoire, Bénin, , Sénégal, Togo, Niger, Burkina Faso), le Wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, M. Mohamed Yacoubi, le président du Conseil régional, M. Rachid El Abdi, le Wali chargé de la coordination nationale de l’Initiative nationale pour le développement humain (), Mohammed Dardouri, et d’autres personnalités.

LR/MAP

Voir aussi

COP27,Charm el-Cheikh

COP27 | SAR la Princesse Lalla Hasnaa reçoit la ministre congolaise de l’Environnement et du Développement durable

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, Ambassadeur de bonne volonté de la Commission Climat …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...