Investiture de Joe Biden | Donald Trump absent. Un fait inédit ?

Donald Trump cérémonie d'investiture

n’est pas le premier Président américain sortant à ne pas prendre part à la cérémonie d’investiture de son successeur à la Maison Blanche.

Plusieurs cas similaires ont été relevés, tout au long de l’histoire des d’Amérique. Le dernier en date, remonte à 1869.

John Adams (1801)

En 1801, John Adams, premier locataire de la Maison-Blanche (inaugurée en 1800), quitte le matin de la cérémonie de l’investiture de son successeur. La raison avancée est une tentative d’apaisement des tensions dans la capitale pour une investiture dans le calme de Thomas Jefferson.

John Quincy (1829)

John Quincy Adams est battu aux élections de 1828 par Andrew Jackson. Il s’éclipse de la Maison Blanche la veille de l’investiture de son rival en mars 1829.

Andrew Johnson (1869)

Successeur d’Abraham Lincoln après son assassinat, Andrew Johnson n’a pas réussi à être le candidat du parti républicain pour l’élection. L’honneur incombe à Ulysses S. Grant. Après la large victoire de ce dernier aux élections de 1868, il refuse obstinément d’assister à la cérémonie de son grand rival. Johnson restera jusqu’à la dernière minute dans les bureaux de la Maison-Blanche à signer des documents.

Etats-Unis, Israël, Canada… | Ces pays qui ont dit oui au cannabis

Les cas de force majeure  

D’autres présidents américains n’ont pas assisté à l’investiture de leur successeur, mais pas par choix. En 1921, les problèmes de de Woodrow Wilson l’empêchent d’être présent pour la cérémonie. En 1974, Richard Nixon a démissionné de son poste de Président, suite au scandale du Watergate, et a déjà quitté les lieux quand son vice-président Gérald Ford prend la relève.  Enfin, il existe des cas extrêmes. Assassiné en 1865, Abraham Lincoln n’a, de fait, pas pu assister à la cérémonie d’investiture d’Andrew Johnson à la tête des . Idem pour Lyndon B. Johnson, après l’assassinat de John F. Kennedy en 1963.

LR

Voir aussi

SM le Roi adresse un message au président du Comité des Nations-Unies

SM le Roi | Développement des provinces du Sud, un programme ambitieux qui a atteint des résultats positifs

L’ambitieux Programme de développement des provinces du Sud a atteint des “résultats positifs”, s’est réjoui …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...