jeudi 18 janvier 2018
Flash Infos

Ecosystèmes Renault et Peugeot au Maroc : 26 investissements industriels lancés

Le Roi Mohammed VI a présidé, lundi 11 décembre à Casablanca, la cérémonie de lancement de 26 investissements industriels dans le secteur de l’automobile, d’un montant global de 13,78 MMDH.

Ces nouveaux investissements attestent du positionnement affirmé du secteur industriel du Royaume sur des activités à haute valeur ajoutée, ainsi que de la confiance d’opérateurs internationaux de renom dans le programme industriel national. Ils attestent aussi du changement de dimension industrielle à l’œuvre dans le Royaume qui migre ostensiblement vers un modèle économique solide, confortant sa marche vers le concert des nations émergentes.
En effet, ces dernières années, le secteur de l’industrie automobile nationale a connu une réelle évolution à la faveur du plan d’accélération industrielle, lancé le 2 avril 2014, ainsi que les mesures d’accompagnement prises, notamment en matière de formation, pour une mise en œuvre optimale de cet ambitieux plan. Les succès engrangés dans le secteur industriel, en général et dans celui de l’automobile, en particulier, sont le fruit de la Vision tracée sous le leadership de Sa Majesté le Roi.
Le Plan d’Accélération Industrielle et la démarche des écosystèmes sont des leviers réels de l’accélération industrielle en marche. Les 26 investissements lancés dans l’automobile introduisent de nouvelles spécialisations au Maroc, renforcent l’intégration locale, densifient le tissu productif, répondent à un besoin jusque-là comblé par l’import et généreront 11.568 emplois directs. Le lancement de ces investissements amorce désormais la production de jantes en aluminium, de tableaux de bord, de pare-chocs, de sièges ou encore de boîtiers électromécaniques.

Sur les 26 investissements, six projets s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de l’Ecosystème Renault qui développe une plate-forme mondiale d’approvisionnement depuis le Royaume. Grâce à la structuration de cet écosystème d’envergure, le constructeur s’approvisionne actuellement en pièces usinées à hauteur d’un milliard d’Euro par an à partir du Maroc et atteint un taux d’intégration locale de 55%.

Treize investissements seront réalisés dans le cadre de l’Ecosystème PSA Peugeot qui impulse un nouveau développement pour l’ensemble de la filière et participe à faire émerger un pôle industriel d’excellence à Kénitra.

Cinq autres investissements s’inscrivent dans le cadre des activités de l’Ecosystème «câblage et connectique», lancé en octobre 2014. Enfin, deux investissements se déploieront dans le cadre de l’Ecosystème Valeo.
Ces écosystèmes ont permis la création de plus de 80.597 emplois, soit 90% de l’objectif à horizon 2020. Ils ont généré, en 2016, un chiffre d’affaires à l’export de 60 MMDH, soit une hausse de 50% par rapport à 2014. L’industrie automobile incarne pleinement le résultat tangible de la stratégie industrielle du Royaume. Elle est désormais enracinée et son empreinte s’étend chaque jour davantage. A cette occasion, SM le Roi Mohammed VI, a également présidé la cérémonie de signature de cinq documents relatifs à ces 26 investissements dans le secteur de l’industrie automobile.

HD

Voir aussi

Maroc-Espagne : Le partenariat public-privé en appui à la RSE

L’accord de partenariat public-privé (PPP) visant le développement et l’appui à la responsabilité sociétale des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.