Les approches et les thèses dépassées et irréalistes au sujet de la question du Sahara définitivement “anéanties” au niveau des Nations Unies (SM le Roi)

Les approches et les thèses dépassées et irréalistes au sujet de la question du Sahara définitivement anéanties au niveau des Nations Unies

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a souligné, samedi, que les approches et les thèses dépassées et irréalistes au sujet de la question du Sahara marocain ont été définitivement “anéanties”.

“Au niveau des Nations Unies : les approches et les thèses dépassées et irréalistes ont été définitivement anéanties, lors de l’adoption des dernières résolutions du Conseil de sécurité” au sujet du conflit régional autour du Sahara marocain, a affirmé SM le Roi dans un discours à l’occasion du 45è anniversaire de la Marche Verte.

Le Souverain a fait remarquer que les récentes résolutions du Conseil de sécurité ont également confirmé la participation effective des vraies parties concernées par ce conflit régional et consacré l’irréversibilité de la solution politique, réaliste et consensuelle.

Cette orientation s’accorde avec l’esprit de l’Initiative d’autonomie marocaine, soutenue par le Conseil de sécurité et les grandes puissances comme l’unique option logique pour régler ce conflit, a souligné le Souverain.

SM le Roi a, en outre, fait observer qu’au niveau de l’Union Africaine (UA), l’organisation a clos, avec succès, le chapitre des manœuvres incessantes dont elle fut victime des années durant, et ce grâce au retour du Maroc au sein de sa famille africaine, notant que depuis lors, l’UA a adopté une approche constructive s’articulant autour d’un soutien plein et entier aux efforts déployés, en vertu d’un mandat exclusif par les Nations Unies, par son Secrétaire général et le Conseil de sécurité.

Sur le plan juridique et diplomatique, a relevé le Souverain, plusieurs pays frères ont ouvert des consulats généraux dans les villes de Laâyoune et de Dakhla, reconnaissant ainsi, de façon claire et nette, la Marocanité du Sahara et affirmant être pleinement confiants quant à la sécurité et à la prospérité qui règnent dans les provinces du Sud du Royaume.

Dans le même temps, a ajouté SM le Roi, les membres de la communauté internationale refusent, dans leur grande majorité, de s’aligner sur les thèses des autres parties, précisant que 163 pays, représentant 85% des Etats membres des Nations Unies, ne reconnaissent pas l’entité factice.

Cette orientation a été confortée par les grandes puissances qui ont adopté des positions constructives, notamment la conclusion de partenariats stratégiques et économiques incluant, sans exception ni réserve, les provinces Sud du Royaume comme partie intégrante du territoire marocain, a poursuivi le Souverain.

Le Maroc, partant de ces acquis, réaffirme son engagement sincère à collaborer avec le Secrétaire général des Nations Unies, dans le cadre du respect des résolutions du Conseil de sécurité, en vue de parvenir à une solution définitive, sur la base de l’Initiative d’autonomie, a souligné SM le Roi.

LR/MAP

Voir aussi

SM le Roi réaffirme l’engagement de faire des provinces du sud un moteur de développement régional et continental

SM le Roi réaffirme l’engagement de faire des provinces du sud un moteur de développement régional et continental

SM le Roi Mohammed VI a réitéré, samedi, le ferme engagement de poursuivre l’action afin …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.