AffaireMerdas : Le procureur général donne plus de détails

AffaireMerdas : Le procureur général donne plus de détails

La reconstitution de l’assassinat du parlementaire Abdellatif Merdas a eu lieu, dimanche 26 mars 2017, devant son domicile à Casablanca, en présence des éléments du Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), de la police scientifique, de la Brigade Nationale de la Police Judiciaire (BNPJ) et de la police judiciaire de la préfecture de police de Casablanca.

Supervisée par le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca, Hassan Matar, la reconstitution des faits s’est déroulée sur les lieux du crime, devant le domicile du parlementaire assassiné au quartier Californie à Casablanca. Le meurtrier présumé a ainsi, devant les enquêteurs, reconstitué les mêmes gestes et faits que ceux exécutés le 7 mars 2017, jour où le député de l’UC, Abdellatif Merdas, a été abattu de sang-froid devant son domicile par un fusil de chasse.

Sexe, argent, vengeance 

Afin de donner de plus amples détails sur cette affaire, Hassan Matar a fait une déclaration à la presse, lundi 27 mars 2017. Il y a précisé que les faits relatifs à l’assassinat du député Abdellatif Merdas ne revêtaient pas de caractère politique et n’avait aucun lien avec le crime organisé transnational ou le terrorisme. Le procureur général a indiqué que les mobiles principaux du crime étaient «le sexe, l’argent et le désir de vengeance». Il a annoncé que le Parquet général a décidé d’ordonner l’ouverture d’une enquête à l’encontre des inculpés arrêtés dans le cadre de cet assassinat, notamment pour constitution d’une bande criminelle, homicide volontaire avec préméditation, complicité de meurtre et possession d’arme à feu sans autorisation.

Hassan Matar n’a pas manqué de saluer les efforts fournis par les services de sécurité ayant permis d’élucider cette affaire en un temps record. «C’est grâce aux efforts des services de sécurité que l’identification et l’arrestation des présumés impliqués dans cet acte criminel, ainsi que la saisie de la voiture qui a servi lors de ce crime ont été possibles», a-t-il affirmé, ajoutant que  les perquisitions effectuées dans les domiciles des mis en cause ont permis la saisie d’un fusil de chasse et de cartouches similaires à celles utilisées pour commettre l’homicide volontaire contre Abdellatif merdas.

Pour rappel, le BCIJ, la Brigade Nationale de la Police Judiciaire (BNPJ) et les services de la Police Judiciaire (PJ) de la préfecture de police de Casablanca, en étroite coordination, sont parvenus à élucider le crime d’homicide volontaire dont a été victime le parlementaire de l’UC, Abdellatif Merdas, le 7 mars 2017 au quartier Californie de Casablanca. Les investigations menées dans le cadre de cette affaire ont abouti grâce à la collecte de données techniques, à leur analyse et à la découverte de preuves matérielles irréfutables sur la base des indices prélevés sur la scène du crime.

ML

Voir aussi

Sahara La Jordanie va ouvrir un Consulat général à Laâyoune

Laâyoune | L’alliance entre le Maroc et la Jordanie ne faiblit pas

L’inauguration jeudi d’un consulat général du Royaume de Jordanie à Laâyoune vient illustrer à merveille …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.