Flash Infos

Tunisie : Un procès enterré

Choukri Belaid

Presque un an jour pour jour après le crime, l’assassin présumé de l’opposant Chokri Belaïd a été tué lors d’une opération antiterroriste dans la banlieue de Tunis.
M. Ben Jeddou, ministre de l’Intérieur, a affirmé que la garde nationale, l’équivalent de la gendarmerie, avait réussi à tuer sept terroristes très armés.

Cinq des sept suspects tués ont été identifiés, selon le ministre, dont Kamel Gadhgadhi, «celui qui a commis l’assassinat politique du martyr Chokri Belaïd», a affirmé le ministre qui a tenu à préciser que son identité avait été établie «scientifiquement».
Depuis la révolution de début 2011, la Tunisie fait face à l’essor de groupuscules islamistes armés. Les assassinats des opposants Chokri Belaïd, le 6 février 2013, et Mohamed Brahmi, le 25 juillet 2013, ont été attribués par les autorités à Ansar Al-Charia, accusé d’être lié à Al-Qaïda.
Mais un procès très attendu par la famille et les amis de l’opposant n’aura pas lieu. Cela fait bien sûr les affaires de certains.

Patrice Zehr

Voir aussi

FMI Situation moins catastrophique qu'anticipée

FMI | Situation “moins catastrophique”qu’anticipée, selon Kristalina Georgieva

La directrice générale du Fonds monétaire internationale (FMI), Kristalina Georgieva a indiqué mardi que l’économie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.