Rabat | L’UNFM et l’UNFPA s’engagent à promouvoir les droits des femmes

unfm unfpa

L’Union nationale des femmes du Maroc (UNFM) et le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) ont signé, lundi à Rabat, une convention de partenariat pour la promotion des droits des femmes et leur accès aux soins médicaux de qualité.

Étalée sur une période de 3 ans, cette convention vise notamment à améliorer les services maternels et néonatals dans le milieu rural et semi-urbain, en vue de réduire la mortalité maternelle et infantile.

S’exprimant à cette occasion, la secrétaire générale de l’UNFM, Farida El Khamlichi a indiqué qu’en application des directives de SAR la Princesse Lalla Meryem, présidente de l’UNFM, l’Union a procédé à la signature de cette convention marquant ainsi la célébration de la journée internationale des droits des femmes et poursuivant la lutte sans relâche de l’Union depuis plus de 50 ans pour le développement de leurs droits.

Cette convention vise à instaurer de nouvelles bases de coopération en vue de promouvoir les droits des femmes au Maroc et lutter contre toutes les formes de violences à leur égard, a-t-elle relevé.

Il s’agit, poursuit la secrétaire générale, de mettre l’intelligence artificielle au profit des droits des femmes et de la lutte contre la violence à l’égard des femmes, en développant et enrichissant le robot logiciel conversationnel (ChatBot) “Najatbot”.

Lancée en partenariat avec L’UNFPA en décembre 2020, “NajatBot” est une plateforme dédiée à l’orientation des femmes et filles victimes de violence et accessible gratuitement via “Messenger” du réseau social Facebook, a rappelé Mme El Khamlichi, précisant que ce programme informatique disponible 24/7 assurera l’orientation de ses usagères vers la plateforme “Kolona Maak”, dispositif pionnier dédié à la protection et à l’accompagnement des femmes et filles victimes de violences.

De son côté, le représentant résident de l’UNFPA au Maroc, Luis Mora a souligné que cet important accord, vise à promouvoir les droits des femmes et plus particulièrement les droits d’accès aux services de santé maternels et infantiles et à la vie libre de violence.

Cette convention veillera à intégrer l’intelligence artificielle, en faveur de l’égalité des sexes et du renforcement des droits des femmes, a-t-il indiqué, expliquant que cet accord sera mis en œuvre via un plan d’action prédéfini.

Des activités de plaidoyer et de travail de proximité avec les femmes tant au niveau central que local seront organisées pour développer l’accès à la santé maternelle, la prise en charge et la sensibilisation en matière des violences à l’égard des femmes.

Dès sa création le 6 mai 1969, l’UNFM n’a cessé d’encourager la femme marocaine à participer pleinement au développement national dans divers domaines, marquant ainsi un parcours émaillé de luttes, de détermination et de réussites au féminin.

Placée sous la présidence effective SAR la Princesse Lalla Meryem, l’UNFM ambitionne d’élaborer un projet global visant la promotion des conditions sociales de la femme en prenant appui sur tous les acteurs gouvernementaux et de la société civile.

LR/MAP

Voir aussi

France-Visas

Affaire des visas | Des Franco-Marocains dénoncent une décision “injuste” prise à “l’emporte-pièce”

Des Franco-Marocains, acteurs au quotidien des liens entre la France et le Maroc, ont dénoncé …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.