Rabat | Lancement de la 3ème édition de l’Université de Printemps dédiée aux jeunes MRE

Université de Printemps,MRE,Nezha El Ouafi,Rabat

La 3ème édition de l’Université de Printemps dédiée aux jeunes marocains résidant à l’étranger (MRE) a été lancée, samedi à Rabat, en format virtuel par le ministère délégué chargé des MRE dans l’objectif de maintenir les liens avec la jeune diaspora marocaine eu égard aux restrictions imposées par la pandémie du nouveau Coronavirus (Covid-19).

Placée sous le thème “le Maroc, Terre du Vivre-Ensemble”, cette édition digitale qui se tiendra sur deux jours, s’inscrit dans le cadre de la consécration des orientations et plans stratégiques du Royaume dans lesquels les nouvelles générations des MRE occupent une place importante compte tenu de la conjoncture actuelle marquée par la résurgence de nombreux défis liés à des problématiques identitaires et culturelles.

Les universités culturelles dédiées aux jeunes MRE visent également à impliquer les jeunes de la diaspora marocaine dans la promotion du développement que connaît le Royaume à travers des conférences-débats, axées notamment sur la cause nationale, et leur participation à des séminaires animés par des professeurs universitaires sur les thèmes de l’identité, du faire-ensemble et de la sociologie de la citoyenneté.

Si renforcer les liens des jeunes MRE avec leur mère patrie, le Maroc, est la trame de ce programme, faciliter leur intégration dans les pays d’accueil est aussi l’un de ses objectifs escomptés eu égard au modèle marocain exemplaire qui a toujours prôné un système basé sur la modération et le rejet de toutes formes de conflits idéologiques fanatiques encourageant la discrimination ethnique, le repli sur soi et l’extrémisme, lit-on dans des documents distribués aux médias.

L’expérience marocaine fruit de son histoire millénaire, qui illustre la prééminence de la tolérance et du respect de l’autre comme fondamentaux de la société à l’égard de toute différence culturelle, a été consolidée sur les plans constitutionnel et institutionnel pour être considérée aujourd’hui comme une référence de part le monde et une source d’inspiration pour plusieurs pays africains.

Dans une déclaration à la presse, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger, chargée des Marocains résidant à l’Étranger, Nezha El Ouafi, a souligné que cette “Université de Printemps qui intervient dans une conjoncture exceptionnelle marquée par la pandémie du nouveau Coronavirus est un moyen de renforcer les liens et la communication avec les MRE et d’être à leur écoute, notamment les jeunes marocains du monde, eu égard aux répercussions inéluctables de la crise sanitaire”.

Cette action culturelle qui connaît la participation de 113 jeunes MRE issus de 19 pays et dont 80% sont binationaux vise à atténuer la pression identitaire et culturelle qui peut potentiellement peser sur cette catégorie de Marocains, a indiqué Mme El Ouafi, précisant que le Maroc est fier de ses jeunes d’autant plus que la grande majorité d’entre eux incarnent des modèles de parcours réussis dans leurs pays d’accueil.

Et d’ajouter que cette initiative se veut également un canal pour faire connaître auprès des jeunes de la diaspora les grands projets initiés sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans ce contexte particulier, notamment les derniers succès relatifs à la cause nationale qui seront expliqués à ces jeunes au moyen d’interventions de spécialistes au même titre que la réussite du Royaume dans la réalisation de la paix et de la stabilité au niveaux régional et continental.

Lancé il y a douzaine d’années, ce programme auquel ont pris part plus de 3.500 jeunes issus de l’immigration s’est imposé au fil du temps comme une référence en la matière auprès de cette catégorie de citoyens. En effet, grâce à ce programme les jeunes MRE assimilent la culture de leur pays d’origine, son histoire et ses valeurs en tant qu’atouts pour réussir harmonieusement dans leurs pays d’accueil.

La présente édition connaît la participation de 113 jeunes marocains représentant 19 pays d’accueils à savoir l’Algérie (16), l’Allemagne (06), l’Arabie Saoudite (01), la Belgique (04), la Chine (01), le Danemark (01), l’Écosse (01), l’Espagne (17), les États-Unis (01), la France (09), le Gabon (01), l’Italie (28), la Jordanie (03), la Libye (01), les Pays-Bas (07), le Royaume-Uni (05), Oman (01), la Tunisie (09) et l’Ukraine (01).

LR/MAP

Voir aussi

roman arabe booker 2021

Roman Arabe | Un Marocain dans la Short list du «Booker 2021»

Le jury du prix international du roman arabe «Booker 2021» a dévoilé la liste de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.