David Malpass félicite le Maroc pour sa stratégie proactive pour atténuer les effets de la crise

Banque Mondiale

Le président du Groupe de la Banque mondiale (BM), David Malpass, a félicité, vendredi, le Maroc pour sa stratégie proactive et anticipative pour atténuer les effets de la crise sanitaire.

Lors d’une réunion virtuelle tenue avec le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaaboun, en marge des réunions de printemps de la BM et du Fonds monétaire international (FMI) qui se tiennent du 9 au 11 avril, M. Malpass a également souligné la disposition de la Banque à renforcer son soutien aux efforts de développement économique et social du Royaume, indique un communiqué du ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration.

Le chef de l’institution internationale, qui s’exprimait lors de cette réunion à laquelle a pris aussi part le gouverneur de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri, a mis en avant la disposition du Groupe BM à apporter son appui financier et son assistance technique aux différents chantiers de réformes prioritaires engagés par le Royaume du Maroc.

De son côté, M. Benchaaboun s’est félicité de la qualité du partenariat exemplaire qui lie, de longue date, le Royaume du Maroc et le Groupe de la Banque mondiale, soulignant, par la même occasion, la pertinence des mesures de riposte adoptées par les autorités marocaines dès le déclenchement de la pandémie, en vue de limiter l’impact de la crise de la Covid-19 sur l’économie nationale, conformément aux Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI.

Il a également passé en revue les principaux chantiers de réformes prioritaires engagés par le Maroc pour favoriser une reprise dynamique et renforcer la résilience de l’économie, citant, à cet égard, le plan de relance économique porté par le Fonds Mohammed VI pour l’investissement, le chantier de la généralisation de la protection sociale et celui de la réforme du secteur public.

Et de noter que dans ce cadre, la BM a été invitée à renforcer davantage son appui, tant financier que technique, pour accompagner le Royaume dans ses efforts visant à circonscrire les effets de la crise et à mettre en œuvre son programme de développement.

Pour sa part, M. Jouahri, a invité la Banque mondiale à faire bénéficier le Maroc de l’expertise dont dispose cette institution et ce, en vue de l’accompagner dans certains domaines prioritaires du développement, notamment en matière de résilience du tissu productif national, d’intégration du secteur informel et de la digitalisation.

Au terme de cette réunion, les responsables ont réaffirmé leur engagement et leur volonté commune pour réussir l’organisation des Assemblées annuelles de la BM et du FMI, prévues à Marrakech, en octobre 2022.

LR/MAP

Voir aussi

Bank Al-Maghrib

Bank Al-Maghrib | Le dirham quasi stable face à l’euro du 08 au 14 avril

Le dirham est resté quasi stable face à l’euro et s’est apprécié de 0,58% vis-à-vis …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.