Rabat aspire à rejoindre le C40, le groupement des villes leaders dans la lutte contre le changement climatique

La ville de veut rejoindre le réseau des villes leaders dans la lutte contre le changement climatique () afin de poursuivre l’action au sein de ce groupement, a annoncé le vice-président du Conseil communal de la capitale, Kamel El Amrani.

Dans une déclaration à la chaîne d’information marocaine M24, en marge de sa participation au sommet du à , El Amrani a expliqué que « nous aspirons à rejoindre ce réseau afin d’agir de l’intérieur de ce groupement » pour une résilience environnementale.

Soulignant que sa participation à ce sommet s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement de la diplomatie parallèle des villes, El Amrani a indiqué que la ville de est devenue une capitale pionnière en matière d’utilisation de l’eau recyclée pour irriguer les centaines d’hectares de ses espaces verts, dont 95% sont entretenus grâce à cette eau traitée.

Le vice-président du Conseil de a ajouté que cette politique répond aux directives royales pour la préservation de la richesse hydrique, qu’elle soit souterraine ou de surface, afin de faire face au stress hydrique.

Concours international de piano

La commune de Rabat déploie également d’autres programmes environnementaux en matière de gestion des déchets ménagers qui sont soumis actuellement au processus d’enfouissement. Dorénavant, ces déchets seront soumis à une opération de tri et mis en valeur, afin qu’ils cessent d’être un obstacle et deviennent une richesse valorisée.

D’autre part, El Amrani a souligné que, dans le cadre de ses engagements nationaux et internationaux, le plan d’action de la ville comprend l’achèvement du projet royal « Rabat, ville lumière » et « capitale culturelle du Royaume » et ce, en préservant son et en le rendant plus attractif et plus accessible.

Kamal El Amrani participe au sommet du C40 à aux côtés d’une centaines de maires venus des cinq continents.

Ce conclave mondial des maires se veut un espace de réflexion et d’échanges afin d’explorer les meilleures pratiques de lutte contre le changement climatique dans les métropoles et les moyens de relever le défi de la neutralité carbone.

Rabat : La nouvelle ambassade US prête 4 mois avant terme

Les débats qui se dérouleront pendant deux jours devront parvenir à un nouveau consensus face au réchauffement climatique, à travers la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les zones urbaines.

Le sommet devra être sanctionné par l’adoption d’un document sur le financement des projets environnementaux.

Le C40 est un groupement de villes mondiales leaders dans l’action en faveur du climat qui se sont associées dès 2005 pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Plus de 70% des villes membres du C40 ont implémenté des actions d’atténuation du changement climatique et une dizaine d’entre elles sont même devenues les villes les plus durables au monde.

LR/

Voir aussi

Algérie,Ligue arabe

Algérie | Réunion des MAE en préparation du Sommet du Conseil de la Ligue arabe

Les travaux de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères ont débuté samedi en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...