Nouakchott | Coup d’envoi des travaux du Forum économique Maroc-Mauritanie

Nouakchott,Forum économique,Maroc,Mauritanie

Les travaux de la 3ème édition du Forum économique Maroc-Mauritanie ont démarré, mercredi à Nouakchott, avec la participation des acteurs économiques marocains et mauritaniens issus de différents secteurs d’activité.

Organisé par la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), en partenariat avec l’Union Nationale du Patronat Mauritanien (UNPM), ce Forum vise à promouvoir les relations économiques et commerciales entre le Maroc et la Mauritanie, dans les secteurs d’intérêt commun tels que l’agriculture, l’agroalimentaire, la pêche, l’industrie, les énergies renouvelables, le commerce et le tourisme.

Cette 3ème édition, placée sous le thème “Vers un partenariat économique et commercial novateur, durable et porteur d’un fort impact pour l’ensemble du continent africain”, succède à celles de Nouakchott en 2018 et Casablanca en 2022. Elle entend donner une nouvelle impulsion à la dynamique de coopération économique entre les deux pays à travers la concrétisation des projets stratégiques et opportunités communes identifiés lors des précédents forums.

Intervenant à cette occasion, le président de l’UNPM, Mohamed Zine El Abidine Ould Cheikh Ahmed, a considéré que le Forum constitue une opportunité idoine pour mieux saisir les opportunités économiques dans les deux pays, renforcer le partenariat bilatéral et promouvoir les investissements en vue d’établir un pôle majeur et productif dans cette région stratégique ouverte aux marchés subsahariens, européens et américains.

À ce titre, le président du patronat mauritanien a encouragé les deux communautés d’affaires à relever les défis et à insuffler la dynamique nécessaire aux secteurs vitaux des deux pays, soulignant que la feuille de route est désormais claire et que les portes sont ouvertes aux opérateurs marocains et mauritaniens pour travailler sur davantage de partenariats et d’échanges.

Maroc | Les aéroports enregistrent une hausse du trafic aérien au S1-2022

M. Zine El Abidine Ould Cheikh Ahmed a, ainsi, formulé l’espoir que le Forum aboutisse à des résultats positifs qui renforcent le partenariat entre les acteurs économiques et rehaussent les relations économiques entre les deux pays aux aspirations de leurs dirigeants, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le président Mohamed Cheikh El Ghazouani.

Pour sa part, le président de la CGEM, Chakib Alj, a souligné l’importance du partenariat économique entre le Maroc et la Mauritanie, mettant en avant sa solidité ainsi que la volonté forte des deux pays de faire de ces relations un modèle de partenariat maghrébin, régional et africain, durable, innovant et créateur d’emplois.

“Il est indéniable que notre histoire commune et nos liens étroits, fondés sur la fraternité, la proximité, le respect, la confiance et la complémentarité économique, constituent autant d’arguments clés pour saisir les opportunités d’investissement que recèlent le Maroc et la Mauritanie”, a-t-il ajouté.

Et de rappeler que le Maroc est le premier investisseur africain en Mauritanie dans des secteurs clés tels que les télécommunications, les banques, la transformation et la valorisation des produits de la pêche, l’agriculture, la production de ciment et de matériaux de construction, la distribution de gaz domestique, ainsi que la distribution de produits pétroliers.

Le renforcement de la coopération économique au centre d’entretiens maroco-allemands

“Ces réalisations sont très positives, mais nous pouvons aller encore plus loin”, a-t-il estimé, appelant à renforcer le partenariat dans les secteurs prioritaires de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de la pêche, de l’énergie, de la santé, et des infrastructures logistiques. À ce titre, M. Alj a fait part de la volonté de la communauté d’affaires marocaine d’explorer les opportunités d’investissement en Mauritanie.

Par ailleurs, M. Alj a encouragé les entrepreneurs mauritaniens à investir au Maroc et à profiter de la dynamique actuelle du Royaume pour accéder à de nouveaux marchés, surtout avec la mise en œuvre de la Nouvelle Charte de l’Investissement et du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement qui offrent de nombreuses incitations aux investisseurs marocains et étrangers.

La première journée du Forum s’est clôturée par la présentation du Conseil d’affaires maroco-mauritanien, et du climat des affaires des deux pays par leurs agences respectives de promotion de l’investissement.

Ce forum d’affaires a été marqué par la participation de l’ambassadeur du Maroc à Nouakchott, Hamid Chabar, de l’ambassadeur de Mauritanie à Rabat, Ahmed Ould Bahiya, du ministre de l’Économie et du Développement durable de la Mauritanie, Abdessalam Ould Mohammed Salah, et de plus de 300 chefs d’entreprise marocains et mauritaniens opérant dans différents secteurs.

LR/MAP

,

Voir aussi

commerce-exterieur:-le-maroc,-1er-fournisseur-africain-du-cameroun-en-2022

Commerce extérieur | Le Maroc, 1er fournisseur africain du Cameroun en 2022

Le Maroc est le premier fournisseur africain du Cameroun en 2022, indique le dernier rapport …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...