Marrakech : 33è Congrès International pour l’efficacité et l’amélioration de l’école

Marrakech : 33è Congrès International pour l’efficacité et l’amélioration de l’école

La ville Ocre accueillera du 06 au 10 janvier courant, la 33è édition du pour l’efficacité et l’amélioration de l’école, un événement phare organisé pour la première fois dans un pays arabe et africain.

Placé sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, ce conclave d’envergure internationale réunira plus de 1.000 participants issus de 65 pays, représentant des instances nationales et internationales, des organisations gouvernementales et non gouvernementales et s’intéressant au secteur de l’, de la formation et de la recherche scientifique.

Marrakech : 33è Congrès International pour l’efficacité et l’amélioration de l’école

Initié par le ministère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et le Centre Marocain d’Education Civique, en coordination avec « le pour l’Efficacité de l’amélioration de l’Ecole », ce Congrès s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes Directives Royales qui érigent l’ en deuxième priorité nationale, ainsi que la mise en place des dispositions de la loi- cadre 51.17 qui définit les caractéristiques de l’école marocaine, une école de l’équité, de la qualité et de promotion de l’individu et de la société, et considère que sa réforme est une responsabilité partagée qui dépend des efforts concertés de tous, soulignent les organisateurs dans un communiqué.

Le Maroc s’acquitte d’un rôle important en matière de gestion de la migration en Afrique

Ce rendez-vous scientifique se propose, ainsi, d’étudier le rôle de l’école dans l’autonomisation des jeunes et les préparer à participer au développement social et économique de leur pays, et discuter des moyens d’amélioration des méthodes et des approches pour assurer les meilleures des établissements scolaires, ainsi que d’échanger les points de vue et les expériences liés à l’intégration des immigrés dans les systèmes éducatifs, ainsi que dans le tissu social.

L’organisation de ce congrès au , revêt une grande importance, vu qu’elle permettra notamment de présenter la stratégie du Royaume pour réformer son système éducatif et d’en discuter avec des experts de renommée internationale, précise le communiqué.

Ce congrès vise également le partage d’expériences, avec diverses approches en matière de réforme éducative, ainsi que la promotion de l’image du en tant que destination pour les investissements dans l’économie de la connaissance et la consécration de la politique africaine du par sa présence non seulement en tant que partenaire économique, mais aussi en tant qu’acteur important dans le développement de l’ au niveau continental, à travers la participation de 20 pays africains dans cette édition.

Clinton Global Initiative : Le Polisario perd un allié

Lors de ce Congrès, les débats s’articuleront autour de plusieurs axes entre autres, « éducation et autonomisation des jeunes et leur qualification en vue de renforcer leur participation dans le développement social et économique et l’amélioration de la qualité dans les écoles et de mieux les préparer au monde professionnel », « amélioration des pratiques pédagogiques », « promotion des rôles des décideurs, des chercheurs et des praticiens dans le changement éducatif », « promotion de l’enseignement des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques », « orientation scolaire », « leadership éducatif » et enfin « éducation inclusive pour les migrants et les réfugiés ».

Un autre axe sera consacré « au renforcement de la gouvernance des établissements scolaires à travers le projet d’établissement », expliquent les organisateurs, avant de conclure qu’à travers plus de 460 communications présentations, conférences, ateliers et tables rondes, cette édition vise le partage de bonnes pratiques entre les différents participants dans le domaine de l’amélioration de la qualité de l’éducation et de la formation.

Avec MAP

Voir aussi

Fondation Mohammed V,association Mimouna,Roh El Mellah,Fédération séfarade américaine,patrimoine judéo-marocain

«Roh El Mellah» | Des artisans formés à la protection du patrimoine juif marocain

L’héritage culturel juif marocain fait partie intégrante du patrimoine national. Afin de le protéger et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...