Les ministres arabes des AE soulignent l’importance de l’accord de Skhirat dans le règlement de la crise libyenne

Les ministres arabes des Affaires étrangères ont mis en avant, à l’issue de leur Conseil ministériel tenu mardi au Caire, l’importance de l’accord politique signé à Skhirat en 2015 pour régler la crise que connaît ce pays depuis plusieurs années.

Une résolution adoptée par le Conseil de la Ligue des Etats arabes au niveau ministériel sur l’évolution de la situation en a appelé à aller de l’avant dans la réalisation des voies choisies par les Libyens pour organiser les législatives et présidentielles dans les meilleurs délais.

D’autre part, le Conseil de la Ligue a salué, lors de sa 158-ème session, la présidence par le Royaume du de la 1-ère Commission du désarmement et de sécurité internationale au titre de la 76-ème session de l’ (2021-2022), et ce dans le cadre de la décision qu’il a prise quant à la création d’une zone exempte d’ nucléaires et d’autres de destruction massive au Moyen-Orient.

Une convergence de vues existe entre le Maroc et l’Arabie Saoudite sur les défis qui guettent le monde arabe

La résolution relative au partenariat arabo-africain a également souligné l’importance de poursuivre les efforts visant à éliminer les obstacles à l’activation et au développement de la coopération arabo-africaine et à l’organisation des réunions de ses organes, à la lumière de toutes les résolutions et déclarations issues des précédents sommets arabo-africains, y compris la résolution n°10 émanant du quatrième Sommet arabo-africain, tenu à Malabo en 2016, qui stipulait la mise en place de normes et de règlements pour ce partenariat afin de le préserver et de le pérenniser.

La Conseil ministériel arabe a également salué l’aide médicale et le soutien dans le domaine de la et de la formation médicale apportés par le Royaume du sur Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l’Union des Comores.

LR/MAP

Voir aussi

ONU,Antonio Guterres,Irak,Bagdad

Irak | Le SG de l’ONU se dit “préoccupé”, exhorte les parties au dialogue

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a indiqué, lundi, suivre “avec préoccupation les manifestations” …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...