HCP | Quatre points-clés de la note du HCP sur la reprise des entreprises

HCP | Quatre points-clés de la note du HCP sur la reprise des entreprises

Voici les quatre points-clés de la note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) sur la reprise des activités des entreprises suite à la levée du confinement imposé par la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19):

1. Activités des entreprises:

• Plus de 4 entreprises sur 5 ont arrêté leurs activités pendant le confinement.

• La quasi-totalité des entreprises des branches du textile, du cuir, de l’hébergement et de la restauration ont suspendu leurs activités pendant le confinement.

• Après l’arrêt observé par bon nombre d’entreprises durant le confinement, 84,6% d’entre elles ont repris leur activité. Cela étant, 32,4% estiment avoir retrouvé le rythme normal, un peu plus de la moitié (52,2%) l’ont fait de manière partielle et 15,4% sont toujours en arrêt.

• Plus de la moitié des entreprises en cours de reprise atteindraient leur niveau normal d’activité avant la fin de l’année 2020.

2. Situation de l’emploi:

• Pendant la période du confinement, 49,8% des entreprises organisées ont réduit temporairement leurs effectifs employés et 9,6% d’entre elles l’ont fait de manière définitive.

• 44% des entreprises ont récupéré la totalité de leurs employés.

• Les effectifs non qualifiés font les frais de la crise sanitaire puisque 56% des entreprises affirment ne pas pouvoir récupérer ce type de profil. Cette proportion est plus marquée dans les secteurs de la construction et de l’industrie avec respectivement 74% et de 67%.

• La récupération des emplois perdus suite à la crise, selon les entreprises, nécessite la mise en place d’un ensemble d’actions d’accompagnement. 71% des chefs d’entreprises souhaiteraient la réduction des charges fiscales et 64% la suspension des cotisations sociales et leur prise en charge par l’Etat.

• 38% des entreprises prévoient un retour à une situation normale de l’emploi dans au moins une année

3. Investissement et financement:

• Deux tiers des entreprises ne réaliseront pas les investissements prévus pour 2020.

• Près de la moitié des entreprises estiment ne pas être suffisamment capitalisées pour reprendre leurs activités.

• 13% des entreprises déclarent être fortement endettées.

• Un peu plus de la moitié des entreprises ne pourront entamer le remboursement de leurs dettes qu’après un an au moins.

• 45% des entreprises comptent recourir à un financement externe.

4. Contraintes et adaptations des entreprises pour la reprise:

• Le recul de la demande et la crainte de retour au confinement sont des freins à la reprise normale de l’activité pour une majorité d’entreprises.

• Pour plus de 41% des entreprises, le recours aux nouvelles technologies digitales est le meilleur moyen pour s’adapter à la crise sanitaire.

• Plus de trois quarts des entreprises disposent des équipements appropriés de protection contre la covid-19.

LR/MAP

Voir aussi

Le commerce ne reprendra sa vitesse de croisière qu’à la fin de 2021

Le commerce ne reprendra sa vitesse de croisière qu’à la fin de 2021 (FMF)

Mohamed Elfane, président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF), a accordé à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.