HCP | Quatre points-clés de la note du HCP sur la reprise des entreprises

HCP | Quatre points-clés de la note du HCP sur la reprise des entreprises

Voici les quatre points-clés de la note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) sur la reprise des activités des entreprises suite à la levée du confinement imposé par la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19):

1. Activités des entreprises:

• Plus de 4 entreprises sur 5 ont arrêté leurs activités pendant le confinement.

• La quasi-totalité des entreprises des branches du textile, du cuir, de l’hébergement et de la restauration ont suspendu leurs activités pendant le confinement.

• Après l’arrêt observé par bon nombre d’entreprises durant le confinement, 84,6% d’entre elles ont repris leur activité. Cela étant, 32,4% estiment avoir retrouvé le rythme normal, un peu plus de la moitié (52,2%) l’ont fait de manière partielle et 15,4% sont toujours en arrêt.

• Plus de la moitié des entreprises en cours de reprise atteindraient leur niveau normal d’activité avant la fin de l’année 2020.

2. Situation de l’emploi:

• Pendant la période du confinement, 49,8% des entreprises organisées ont réduit temporairement leurs effectifs employés et 9,6% d’entre elles l’ont fait de manière définitive.

• 44% des entreprises ont récupéré la totalité de leurs employés.

• Les effectifs non qualifiés font les frais de la crise sanitaire puisque 56% des entreprises affirment ne pas pouvoir récupérer ce type de profil. Cette proportion est plus marquée dans les secteurs de la construction et de l’industrie avec respectivement 74% et de 67%.

• La récupération des emplois perdus suite à la crise, selon les entreprises, nécessite la mise en place d’un ensemble d’actions d’accompagnement. 71% des chefs d’entreprises souhaiteraient la réduction des charges fiscales et 64% la suspension des cotisations sociales et leur prise en charge par l’Etat.

• 38% des entreprises prévoient un retour à une situation normale de l’emploi dans au moins une année

3. Investissement et financement:

• Deux tiers des entreprises ne réaliseront pas les investissements prévus pour 2020.

• Près de la moitié des entreprises estiment ne pas être suffisamment capitalisées pour reprendre leurs activités.

• 13% des entreprises déclarent être fortement endettées.

• Un peu plus de la moitié des entreprises ne pourront entamer le remboursement de leurs dettes qu’après un an au moins.

• 45% des entreprises comptent recourir à un financement externe.

4. Contraintes et adaptations des entreprises pour la reprise:

• Le recul de la demande et la crainte de retour au confinement sont des freins à la reprise normale de l’activité pour une majorité d’entreprises.

• Pour plus de 41% des entreprises, le recours aux nouvelles technologies digitales est le meilleur moyen pour s’adapter à la crise sanitaire.

• Plus de trois quarts des entreprises disposent des équipements appropriés de protection contre la covid-19.

LR/MAP

Voir aussi

État d’urgence sanitaire | La RAM reconduit les vols spéciaux jusqu’au 10 sept

État d’urgence sanitaire | La RAM reconduit les vols spéciaux jusqu’au 10 sept

Faisant suite à la décision du gouvernement marocain relative à la prolongation de l’état d’urgence …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.