HCP | 53,3% des revenus détenus par 20% de la population

le hcp maroc

Les 20% de la population les plus aisés au Maroc détiennent 53,3% des revenus des ménages contre 5,6% pour les 20% les moins aisés, selon les résultats d’une enquête réalisée par le Haut-commissariat au plan (HCP).

Avec un revenu annuel moyen par tête de 57.400 DH, les 20% de la population les plus aisés disposent d’un revenu environ 10 fois (9,6) celui des 20% de la population les moins aisés (6.000 DH), précise le HCP qui vient de publier une note intitulée « Revenus des ménages: Niveaux, sources et distribution sociale ».

En milieu urbain, le revenu annuel moyen par tête est de 65.070 DH pour les 20% les plus aisés contre 7.286 DH pour les 20% les moins aisés et le rapport inter-quintile, représentant le rapport entre le revenu moyen des 20% les plus aisés et celui des 20% les moins favorisés, est de 8,9 fois, ajoute la même source, notant que la part des 20% les plus aisés dans la masse totale des revenus est de 52,1% contre 5,9% pour les 20% les moins aisés.

En milieu rural, les 20% de la population les plus aisés ont un revenu annuel moyen par tête de 40.700 DH et détiennent plus de la moitié du revenu total (52,3%), alors que les 20% les moins aisés, avec un revenu annuel moyen par tête de 4.900 DH, en disposent de 6,3%, soit un rapport inter-quintile de 8,3.

Lire aussi
HCP | Quatre points-clés de la note du HCP sur la reprise des entreprises

Cette concentration des revenus est plus accentuée parmi les 10% de la population les moins aisés et les 10% les plus aisés, relève la note, faisant remarquer que les 10% de la population les moins aisés vivent avec moins de 6.270 DH par personne et par an (7.756 DH en milieu urbain et 5.157 DH en milieu rural), alors que les 10% les plus aisés disposent de plus de 41.705 DH (48.440 DH en milieu urbain et 28.090 DH en milieu rural).

Le milieu urbain concentre les revenus les plus hauts. Les 10% de la population les plus aisés vivent avec un revenu annuel moyen par tête supérieur à 48.440 DH, soit 72,4% de plus que celui des 10% des ménages ruraux les plus aisés.

Cette enquête, qui couvre l’ensemble du territoire national et des couches sociales, a été réalisée du premier décembre 2019 à fin mars 2020 auprès d’un échantillon de 3.290 ménages, échappant ainsi aux effets de la pandémie de Covid-19 et renseignant aussi bien sur les sources sectorielles que sur la répartition sociale des revenus des ménages.

LR/MAP

Voir aussi

Cours de change,devises étrangères,Bank Al-Maghrib

Cours de change des devises étrangères contre le dirham du 11 novembre

Voici les cours des billets de banque étrangers établis par Bank Al-Maghrib pour la journée …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon