Nouvelle équipe anti-Covid | La pandémie, priorité de Joe Biden

Le nombre de décès liés au nouveau Coronavirus (Covid-19) dépasse les 400.000 aux Etats-Unis. Face à ce tableau noir, le nouveau président des Etats-Unis est décidé à inverser la tendance. Voici comment il compte s’y prendre.     

Pour Joe Biden, qui a présenté le 14 janvier 2021 son programme de relance multisectoriel baptisé «Plan de sauvegarde», la situation épidémiologique aux USA a pris une ampleur telle qu’une action urgente s’impose. Pour cela, il compte mettre en application un plan de riposte qu’il étalera sur les 100 premiers jours de son mandat à la tête de la Maison Blanche. C’est dans un contexte bien particulier qu’est intervenue l’élection du président US républicain, Joseph Biden. Effectivement, l’économie américaine n’est plus ce qu’elle était avant la survenue de l’épidémie due au nouveau Coronavirus (Covid-19). Cette crise sanitaire, parue fin 2019 en Chine s’est propagée depuis, sur tous les continents, y compris américain. En espérant une fin proche de cet épisode sanitaire cauchemardesque, Biden et son équipe en appellent à la prudence et au maintien des mesures barrières et préventives contre le virus. 

Mieux vaut prévenir que guérir

Port du masque, poursuite de la campagne de vaccination massive, restauration de la confiance dans la parole scientifique…Telles sont les lignes directrices du plan annoncé par le successeur de Donald Trump, pour endiguer la propagation de la Covid-19 sur le territoire américain. Dans cette optique et comme il l’a annoncé quelques jours avant son investiture, Biden compte imposer le respect des mesures barrières. Notamment, le port du masque dans les lieux publics et bâtiments fédéraux. Comme expliqué par le Président américain, il s’agit de l’unique moyen qui pourrait permettre d’éviter que la flambée des infections au Coronavirus poursuive sa courbe haussière aux USA. Mais la politique sanitaire de Joe Biden ne va pas s’arrêter là. Ainsi, le 46ème Président de la première puissance mondiale, a assuré que les ressources financières, logistiques et humaines nécessaires, seront mobilisées pour mener à bien la campagne de vaccination lancée le 14 décembre 2020 à travers le pays. 415 milliards de dollars seront débloqués pour la fabrication et la distribution de vaccins, le doublement du nombre de tests mobiles (tests-drive), la création de services de santé publique chargés du dépistage des cas contacts et la création d’une plateforme dédiée à l’organisation des programmes de riposte à la pandémie sur tout le territoire américain.

Réévaluer la parole scientifique

Tout au long de sa campagne présidentielle, Joe Biden promettait qu’il allait revaloriser la parole scientifique. «Les Etats-Unis ont besoin d’un Président qui croit en la science», disait-il à diverses occasions. Pour concrétiser cette promesse et être plus à l’écoute des conseils et recommandations des experts médicaux, le Président américain a annoncé qu’il impliquera les Centres de Prévention des Maladies (CDC) dans le processus de prise de décisions qui précédent la mise en place des mesures sanitaires anti-Covid aux Etats-Unis. L’objectif, comme expliqué par le nouveau Président, est de stopper la propagation du virus. Et dans un souci de transparence, un «tableau de bord national», sera mis en place. Cet outil digitalisé, devrait permettre aux Américains de suivre en temps réel l’évolution de l’épidémie dans leurs villes, Etats et comtés. Joe Biden a également annoncé la création d’un groupe de travail spécialisé dans les dossiers liés aux disparités ethniques face au nouveau Coronavirus. Un grand nombre de voix se sont élevées ces derniers mois, pour dénoncer le fait que les afro-américains, les hispaniques et les amérindiens soient les plus touchés par la Covid-19.

Biden dévoile son équipe Covid

Après avoir nommé l’immunologiste Anthony Fauci au poste de conseiller Covid, le nouveau Président des Etats-Unis a présenté, samedi 16 janvier 2021, son équipe d’experts chargée de lutter contre le nouveau Coronavirus. Un pionnier de la cartographie du génome humain a ainsi été désigné au poste de directeur du Bureau de la politique scientifique et technologique et conseiller scientifique. Il s’agit d’Eric Lander qui occupe le poste de directeur fondateur du Broad Institute du MIT et de Harvard. Lander a été l’auteur principal du premier article annonçant les détails du génome humain. Il est le premier biologiste à occuper ce poste à la Maison-Blanche. Le Dr Francis Collins, qui a collaboré avec le Lander sur le projet de génome humain, conserve son poste de directeur des Instituts nationaux de la Santé. Le président Biden a également nommé deux femmes pour coprésider le comité des conseillers scientifiques de la Maison-Blanche.

Frances Arnold, ingénieur chimiste du California Institute of Technology qui a remporté le prix Nobel de chimie 2018, et la vice-présidente du MIT pour la recherche et la géophysique, Maria Zuber, dirigeront ce conseil consultatif scientifique externe.  Biden a aussi choisi Alondra Nelson de Princeton, une spécialiste des sciences sociales, comme directrice adjointe de la politique scientifique.

Le président US est décidé à mener une lutte sans merci contre le nouveau Coronavirus. Déjà en décembre 2020, il avait annoncé la nomination d’experts dans le domaine des maladies infectieuses. Des nominations clés qui dénotent d’une volonté présidentielle de prendre le taureau par les cornes.

Mohcine Lourhzal  

Croire en la vaccination

Joe Biden donne l’exemple

Joe Biden Vaccin

Le président américain a opté pour une vaccination en public afin de rassurer les plus réfractaires. Joe Biden, 78 ans, a reçu fin décembre 2020 en direct devant les caméras de télévision, la première dose d’un vaccin contre le Covid-19. L’injection du vaccin Pfizer-BionNTech, le premier des deux remèdes déjà autorisés aux Etats-Unis, s’est déroulée dans un hôpital de Newark, dans l’Etat du Delaware.

A cette occasion, Joe Biden a prévenu que les premières vaccinations n’étaient «qu’un début». «Cela va prendre du temps», et «entre-temps, je ne veux pas jouer les rabat-joie, mais j’espère que les gens vont écouter les experts», a-t-il ajouté. Lundi 11 janvier 2021, le président Biden a reçu la deuxième dose du même vaccin (Pfizer-BioNTech). Plus d’un million d’Américains ont déjà reçu la première dose du vaccin contre la Covid-19. Les Etats-Unis prévoient d’immuniser 100 millions de personnes avant la fin du premier trimestre 2021.

Voir aussi

USA | Les «Démocrates» aux commandes

Joe Biden a prêté serment le 20 janvier 2021. Il devient ainsi le 46ème président …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.