Hausse du déficit commercial de 2,4% à fin septembre

Hausse du déficit commercial de 2,4% à fin septembre

Les échanges commerciaux au titre des biens ont été marqués par un accroissement du déficit commercial de 2,4% à 154,46 milliards de dirhams (MMDH) à fin septembre 2019 contre 150,83 MMDH une année auparavant, indique l’Office des changes.

Ce résultat s’explique par une hausse des importations (+10,8 MMDH) plus importante que celle des exportations (+7,2 MMDH), relève l’Office des changes dans une publication sur les indicateurs des échanges extérieurs, notant que le taux de couverture s’est établi à 57,8% au lieu de 57,5% un an auparavant.

La hausse des importations de biens est imputable principalement à l’augmentation des achats de biens d’équipement (+7,7 MMDH), des produits finis de consommation (+3,42 MMDH) et de demi produits (+3,2 MMDH) et de produits alimentaires (617 millions de dirham), précise l’Office, ajoutant qu’en revanche, les importations des produits énergétiques et de produits bruts ont reculé respectivement de 2,7 MMDH et 1,5 MMDH.

Pour sa part, la facture énergétique a enregistré une baisse de 4,5% (-2,7 MMDH) atteignant 58,03 MMDH à fin septembre 2019 contre 60,7 MMDH une année auparavant, relève la même source, notant que sa part dans le total des importations s’est située à 15,9% contre 17,1% un an auparavant.

S’agissant des exportations, elles se sont stabilisées au titre des neuf premiers mois de 2019 à 211,4 MMDH contre 204,1 MMDH pour la même période de 2018, souligne l’Office qui explique cette hausse par l’accroissement des exportations des secteurs notamment de l’aéronautique (9,9%), de l’agriculture et agro-alimentaire (+5,4%) et de l’automobile (+4,1%).

Par ailleurs, la balance des échanges de services affiche un excédent en hausse de 11,7% à 67,2 MMDH à fin septembre 2019 contre 60,2 MMDH une année plus tôt, note la même source, précisant que les exportations ont progressé de 4,5%, tandis que les importations ont baissé de 1,4%.

Avec MAP

Voir aussi

Casablanca Finance City,CFC,fintechs,Saïd Ibrahimi

Les fintechs, au cœur de la stratégie de CFC

Casablanca Finance City (CFC) œuvre à asseoir son positionnement sur les fintechs qui sont une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.