El Ouafa Vs distributeurs de gaz : «Hna, ma kay khlaâna had !»

El ouafa ministre 2014

Mohamed El Ouafa a lancé, lors d’un point de presse à Rabat, deux messages. Le premier, pour dire que le marché sera inondé de produits pendant le Ramadan et le deuxième, pour signifier aux distributeurs de gaz butane qui ont appelé à une grève que le gouvernement ne les craint pas.

Profitant d’un point de presse organisé au sein de son département, pour faire le point sur la consommation des Marocains pendant le mois sacré du Ramadan et le stock des provisions disponibles, Mohamed El Ouafa, ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, a envoyé des messages aux Marocains, en priorité pour les tranquilliser quant à la disponibilité sur le marché des très prisées bouteilles de gaz butane: une offre de 350 tonnes pour une demande de 205 tonnes, ce qui couvre amplement les besoins des consommateurs marocains.

El Ouafa hausse le ton

Pour mieux convaincre, le ministre a choisi la sévérité. En effet, il a durci le ton en s’adressant aux distributeurs des bouteilles de gaz butane, leur signifiant qu’il faudrait se lever tôt pour tordre le bras au gouvernement.
En effet, les distributeurs menacent de faire grève, alors que l’on n’est qu’à moins de quatre semaines du Ramadan.

Le gouvernement n’a pas peur

«Lablad ma fihach assiba». Tel est le message qu’El Ouafa a tenu à faire passer par une presse qui ne le ménage guère et dont il se sert pourtant pour envoyer ses messages à ses détracteurs comme à ses adversaires.
Et d’en arriver à laisser tomber, exaspéré: «Hna ma kayakhlaâna had !» (Nous, personne ne nous fait peur), ajoutant que le gouvernement ne peut être berné.
El Ouafa a informé les Marocains des réunions tenues par la commission ministérielle chargée d’étudier et de mettre en place les modalités d’approvisionnement du marché pour éviter toute pénurie de produits alimentaires. Ainsi, a-t-il fait savoir, la demande en sucre pendant le mois de Ramadan ne dépasse pas 98.000 tonnes, alors que l’offre attendue est de 419.000 tonnes, ce qui laisse une marge de quelque 300.000 tonnes. Idem pour le beurre dont l’offre dépasse de très loin la demande: 2.000 tonnes pour une demande de seulement 1.200 tonnes. Concernant les dattes, très appréciées par les Marocains pour rompre le jeûne, l’offre est de 34.000 tonnes pour une demande de 18.000 tonnes.

Mohamed Nafaa

Voir aussi

Dakhla,Boost with Facebook,LaStartupFactory,ADD

Dakhla | 2éme édition du programme “Boost with Facebook”

Une cinquantaine de personnes ont bénéficié récemment à Dakhla de la 2éme édition du programme …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.