BAD : Flexibilité du dirham, un «signe positif»

BAD : Flexibilité du dirham, un «signe positif»

Un an après son introduction, la Banque Africaine de Développement (BAD) a  jugé l’adoption par le Maroc d’un régime de change plus flexible.

Pour la banque africaine, cette flexibilité contrôlée du dirham a été perçue comme un «signal positif» par les investisseurs et une étape importante vers un régime de change flottant.

La BAD relève que le dirham s’est bien comporté par rapport à l’euro avec une appréciation de 1,9% sur les 8 premiers mois de 2018, alors qu’il s’est légèrement déprécié face au dollar sur la même période.

HD

Voir aussi

Les Bourses européennes ouvrent en hausse

Les Bourses européennes clôturent en hausse

Les principales Bourses européennes, à l’exception de Londres, ont terminé en hausse lundi, les investisseurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.