BAD : Flexibilité du dirham, un «signe positif»

BAD : Flexibilité du dirham, un «signe positif»

Un an après son introduction, la Banque Africaine de Développement (BAD) a  jugé l’adoption par le Maroc d’un régime de change plus flexible.

Pour la banque africaine, cette flexibilité contrôlée du dirham a été perçue comme un «signal positif» par les investisseurs et une étape importante vers un régime de change flottant.

La BAD relève que le dirham s’est bien comporté par rapport à l’euro avec une appréciation de 1,9% sur les 8 premiers mois de 2018, alors qu’il s’est légèrement déprécié face au dollar sur la même période.

HD

Voir aussi

Covid-19 : Le Trésor

DTFE | Le Trésor place 2,3 MMDH d’excédents de trésorerie

La Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE) a lancé mercredi une opération de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.