lundi 11 décembre 2017

Régionalisation : La nouvelle révolution

Discours roi du maroc 20 aout 2015

Dans Son discours adressé à la Nation le 20 août 2015, à l’occasion du 62ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, Sa Majesté le Roi a relevé que cette commémoration se veut un tournant historique par la richesse de son contenu, la perspicacité de la vision et la volonté inébranlable d’aller de l’avant.

Ce 62ème Anniversaire s’est déroulé la veille de la tenue des élections communales et régionales. Ainsi, après avoir rappelé qu’avec ces élections, le Royaume «est en passe d’entamer une nouvelle révolution» à travers «la mise en œuvre de la régionalisation avancée», Sa Majesté a noté que son «vœu est de la voir s’ériger en véritable pilier du Maroc de l’unité nationale, de l’intégrité territoriale, de la solidarité inter-catégorielle, de la complémentarité et de l’équilibre inter-régionaux». Et le Souverain de préciser: «Si chaque étape se distingue par ses hommes et ses femmes, la révolution que nous entamons ne se fera que par des élus sincères ayant à cœur, avant toute chose, de servir leur pays et les citoyens qui leur ont accordé leurs suffrages». Et d’ajouter que ces élections «… seront décisives pour l’avenir du Maroc, surtout au regard des vastes compétences que la Constitution et la loi réservent aux Conseils des Régions et aux collectivités locales».

Aussi, dans Son discours, Sa Majesté a été on ne peut plus clair et direct en adressant un message sans ambigüité à chaque frange de la société, du citoyen aux partis politiques, en passant par les pouvoirs publics et la société. C’est ainsi que le Roi a entièrement ciblé dans son discours ces élections, leurs objectifs et leur fin.
Le Souverain a d’emblée précisé la nature de cette action et déterminé, pour éviter toute équivoque, le rôle de chaque institution et chaque organe, ainsi que le rôle, les droits et les devoirs du citoyen, élément clé de cette opération. «Le pouvoir dont le citoyen dispose pour préserver ses intérêts, régler certains de ses problèmes, demander des comptes aux élus et les changer le cas échéant tient en un seul mot: ‘‘vote’’», a souligné Sa Majesté.
Par conséquent, soulignait par ailleurs le Souverain, «le vote ne devrait pas favoriser le candidat qui parle beaucoup et élève la voix plus que les autres, en brandissant des slogans creux; pas plus qu’il ne devrait profiter à celui qui distribue quelques dirhams au cours des campagnes électorales et vend des promesses mensongères aux citoyens».
Une précision qui définit parfaitement les profils pour que réussisse la démarche et pour qu’aboutisse cette nouvelle révolution. Un objectif qu’il incombe à tous de viser et une mission pour laquelle il faut que tout le monde se mobilise. Sa Majesté notera à cette effet: «Qu’il s’agisse du succès de la régionalisation ou de la préservation de la sécurité et de la stabilité, l’élément commun à ces deux objectifs est d’être au service du citoyen marocain. C’est une charge et une responsabilité historique que nous devons tous assumer pour continuer à porter le flambeau de la Révolution sans cesse renouvelée du Roi et du Peuple et tendre vers le Maroc de l’unité, de la solidarité, de la sécurité et du progrès».

Hamid Dades

Voir aussi

Prévention de la torture : Le sous-comité des Nations Unies en visite au Maroc

Le sous-comité des Nations-Unies pour la prévention de la torture et autres peines ou traitements …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.