SAR la Princesse Lalla Hasnaa souligne à Monaco le ferme engagement du Maroc en faveur de l’Afrique, dans le cadre de la Décennie de l’Océan

Le Maroc est fermement engagé, dans le cadre de la Décennie de l’Océan, en faveur de la coopération à travers l’Afrique, comme le préconise Sa Majesté le Roi Mohammed VI en personne, a souligné, mercredi à Monaco, SAR la Princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement et marraine de l’Alliance de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable.

“De fait, l’Afrique a besoin d’un appui substantiel et massif. Ainsi, nous nous efforçons d’entreprendre et de partager conjointement des démarches concrètes pour un développement durable réussi à l’échelle du continent. Nous menons également des actions pour l’Afrique, pour sa jeunesse et celle des pays du Sud plus globalement. Leur résilience doit en effet être renforcée face aux menaces du changement climatique qui touchent l’ensemble de la population africaine”, a affirmé Son Altesse Royale dans son allocution au segment d’ouverture de haut niveau de la 3ème édition du dialogue des fondations pour la décennie de l’Océan.

Cet engagement a été réitéré dans la Déclaration de Bouknadel, présentée lors de la Conférence des Nations Unies sur les Océans, tenue en 2022, à Lisbonne et sera réaffirmé à la Conférence de Barcelone prévue en 2024, a affirmé Son Altesse Royale, devant les participants à cette rencontre, dont la deuxième édition a été organisée en 2022 par le Maroc, au Centre International Hassan II de Formation à l’Environnement de Bouknadel.

SAR la Princesse Lalla Hasnaa a appelé, en ce sens, à agir avec détermination et célérité pour que les bandes côtières de l’Océan Atlantique et de l’Océan Indien soient protégées contre l’élévation du niveau des mers et la pollution, relevant que cet appel concerne toute l’Afrique.

Par ailleurs, et à l’occasion de la troisième édition du Dialogue des Fondations, que la Fondation Prince Albert II de Monaco accueille cette année, Son Altesse Royale s’est réjouie du fait que les rives Nord et Sud soient engagées dans une dynamique interactive à double sens, et qu’ainsi “Notre Mare Nostrum s’affirme comme un vecteur d’unité, plutôt que comme une ligne de clivage”.

Son Altesse Royale a indiqué que ce rassemblement a pour but d’assurer le succès de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable, rappelant qu’en tant que membre fondateur de l’Alliance, la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement s’est associée à cette initiative lancée par la Commission océanographique intergouvernementale de l’Unesco.

“Si nous sommes réunis aujourd’hui, c’est pour œuvrer en faveur de la Décennie, car nous nous inscrivons dans le droit fil de la mission que nous nous sommes assignée. De fait, nous avons toujours estimé que l’action est le moyen le plus efficient pour le triomphe des Causes que nous défendons”, a affirmé SAR la Princesse Lalla Hasnaa.

Séisme en Turquie | 19 décès et 34 portés disparus parmi les ressortissants marocains

Et d’ajouter que sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc poursuit, depuis 2001, la mise en œuvre du programme baptisé : ‘’Plages Propres’’, faisant valoir qu’outre la mise en chantier du projet ‘’Pavillons Bleus’’, le Maroc a mené à bien la réhabilitation de la lagune de Marchica située sur la côte méditerranéenne.

Ce site naturel d’exception, jadis condamné à l’asphyxie par les effluents, est aujourd’hui en si bonne phase de régénérescence que l’ostréiculture a pu y être réintroduite, a fait valoir Son Altesse Royale.

‘’Désormais, la Décennie comporte deux programmes qui sont menés depuis des années, à savoir les ‘Plages Propres’ auquel se sont adossés les Trophées ‘Littoral Durable’. Le premier reconnaît et récompense les actions concrètes menées au Maroc, notamment en matière d’amélioration de la propreté des plages, d’aménagement de récifs artificiels pour les populations d’alevins, de mise en place de stations d’épuration mobiles, de promotion de la recherche scientifique sur les algues. Le second programme intitulé #bharblaplastic ou #beachwithoutplastic (‘’des mers sans plastique’’) est déployé pendant la saison d’été et a pour vocation de sensibiliser à la dépollution des océans par l’élimination des déchets plastiques’’, a relevé SAR la Princesse Lalla Hasnaa.

Son Altesse Royale a souligné que dans le cadre de #bharblaplastic, des actions de collecte et de retraitement des déchets sont menées à travers le recours à l’approche de l’économie circulaire, ajoutant que cette campagne d’envergure a favorisé la prise de conscience de millions de jeunes, d’adultes, d’entreprises, d’associations, de chercheurs et de populations côtières.

“Actuellement, nous sommes en passe d’introduire un troisième programme qui cadre avec les objectifs de la Décennie”, qui vise, entre autres, à soutenir la communauté des étudiants universitaires pour leur permettre de développer leur connaissance de l’océan, a indiqué Son Altesse Royale, en notant que ce projet est dédié à l’ensemble du continent africain.

En collaboration avec le Centre International Hassan II de Formation à l’Environnement, des ressources de formation, principalement en ligne, ont été développées que le Royaume a l’intention de mobiliser au profit de la Décennie, a relevé SAR la Princesse Lalla Hasnaa, rappelant le lancement, quatre ans auparavant, dans le cadre des actions du Maroc en faveur de l’Afrique, de l’African Youth Climate Hub (Plateforme de la jeunesse africaine pour le climat), qui vise à faire participer les jeunes, à dispenser des formations via une plateforme en ligne et, en tant qu’incubateur, à soutenir divers projets.

Maroc | Recul du taux de chômage de 0,4 point à fin juin 2022

Le segment d’ouverture de haut niveau de ce 3ème dialogue des fondations pour la décennie de l’Océan, co-organisé par la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO (COI) et la Fondation Albert II de Monaco, a été marqué par des allocutions de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco, de la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, de SAR la Princesse Hala Bint Khaled Bin Sultan et du vice-président, administrateur délégué de la fondation Albert II de Monaco, Olivier Wenden.

A cette occasion, il a été procédé au passage de flambeau entre la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, qui avait organisé la deuxième édition du dialogue des fondations pour la décennie de l’Océan et la Fondation Albert II de Monaco, qui organise cette troisième édition.

Réunies pendant trois jours, une vingtaine de fondations internationales réfléchissent aux moyens de soutenir, notamment financièrement, les actions déjà en cours dans le cadre de cette décennie, et celles qui restent à lancer, afin d’en réaliser les objectifs à l’horizon 2030.

Dans son rôle de membre fondateur de l’Alliance de la Décennie de l’Océan et du groupe de travail sur la Décennie de l’océan en Afrique et dans les États insulaires adjacents, la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’Environnement se fait depuis la première édition de ces dialogues, le porte-parole du Sud et de l’Afrique pour obtenir les moyens nécessaires à déployer la Décennie dans les pays dépourvus de ressources suffisantes, mais particulièrement exposés aux changements climatiques et ses conséquences sur les océans.

Lors de la deuxième édition tenue au Maroc sous son égide dans son Centre international Hassan II de formation à l’Environnement, les participants avaient tous ensemble promulgué la déclaration de Bouknadel, un appel à l’action et à la solidarité financière internationale. La mise en œuvre de la déclaration de Bouknadel était au centre du 3e Dialogue à Monte-Carlo.

La Décennie des océans, qui a débuté le 1er janvier 2021, est une initiative mondiale visant à approfondir les connaissances scientifiques sur la mer et à protéger la santé de l’océan.

A son arrivée au Jardin Méditerranéen du Monte-carlo Bay Hôtel & Ressort, qui abrite l’ouverture de cet événement, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a été accueillie par SAS le Prince Albert II de Monaco et le vice-président, administrateur délégué de la fondation Albert II de Monaco, Olivier Wenden, avant d’être saluée par SAR la Princesse Hala Bint Khaled Bin Sultan et la directrice générale de l’UNESCO.

Son Altesse Royale a posé, ensuite, pour la photo officielle de la 3ème édition du dialogue des fondations.

LR/MAP

,

Voir aussi

Roi Mohammed VI,Bassirou Diomaye Faye,Sénégal,Maroc

SM le Roi félicite M. Bassirou Diomaye Faye à l’occasion de son élection à la magistrature suprême du Sénégal

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à M. Bassirou …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...