vendredi 16 novembre 2018

Agriculture : Pluies rassurantes pour la campagne 2018-2019

Chez les agriculteurs, l’inquiétude commençait à se faire sentir, après des semaines d’automne très chaudes. Mais, les dernières pluies ont permis la relance de la campagne agricole, notamment pour les cultures céréalières et légumineuses.

Un mois de septembre et un autre d’octobre très chauds, cette année. En effet, ces deux mois ont connu un ensoleillement têtu, avec une canicule restée omniprésente, se rapprochant des données de juillet et d’août. En octobre, alors que les agriculteurs attendaient les premières pluies significatives leur permettant de commencer les labours et l’installation des cultures, en particulier des céréales, la température frôlait parfois les 30 degrés, voire plus. Pour des chercheurs agronomes, cette hausse de température est «anormale». Elle est due aux changements climatiques qui affectent plusieurs pays, dont le Maroc. «La sécheresse risque de frapper le pays à n’importe quel moment de la campagne agricole. Le Maroc a 80% de ses terres en cultures pluviales, exposées aux aléas climatiques», s’inquiètent les mêmes sources.

Faut-il vraiment s’inquiéter de ces aléas climatiques? Quel impact sur la campane agricole?

Aucun impact, diront les responsables au département de l’Agriculture. «Il n’y a pas eu de retard cette année. Pour les céréales, les semis ne commencent généralement qu’entre le 15 novembre et le 15  décembre. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter», tient à souligner Abderrahmane Naili, Directeur régional de l’Agriculture de Casablanca-Settat (DRA-CS).

Au ministère de l’Agriculture, on soutient également qu’il n’y a pas de déficit pluviométrique par rapport à une année normale. «La campagne agricole 2017-2018 se déroule dans des conditions favorables. Contrairement à l’année précédente, où il n’y a eu de précipitations qu’en novembre, cette année, on démarre la campagne très bien. D’ailleurs, au cours du mois de septembre, il y a eu beaucoup d’averses. Certaines régions, notamment les plus arides, ont connu des orages et des pluies assez importants au cours du mois de septembre. Et les dernières précipitations vont permettre une relance de la campagne agricole», est-il souligné au ministère. A ces pluies, indique-t-on, s’ajoutent toutes les mesures prises par le département de Aziz Akhannouch, en matière d’approvisionnement en engrais et en semences, de crédit et d’assurance. «Ces dispositions vont permettre de garantir la disponibilité des intrants agricoles et la mobilisation des agriculteurs et de tous les acteurs du secteur, pour le bon déroulement de la campagne», tient-on à souligner au ministère.

Chez les agriculteurs, l’inquiétude commençait à se faire sentir, après plusieurs semaines très chaudes. Mais les pluies qui sont tombées ces derniers jours dans différentes régions du pays ont balayé leurs craintes.

Le Royaume a, certes, connu ces derniers jours des averses dans différentes zones du pays. Mais ces pluies qui ont coïncidé avec des températures élevées restent insuffisantes, commence par expliquer un agriculteur. «Les pluies reçues jusqu’à maintenant s’évaporent rapidement, sans qu’on en tire profit, en raison de la chaleur », lance ce même agriculteur… Avant de se dire, malgré tout, rassuré par l’arrivée des premières pluies d’automne, après plusieurs semaines de hautes de températures.

A noter enfin qu’aussi bien en zone bour qu’en irrigué, les dernières pluies ont permis une relance de la campagne agricole. Cela devrait continuer, puisque le temps pluvieux se maintiendra dans les jours qui viennent, selon les prévisions des services de la météorologie nationale.

Dans certaines zones, les agriculteurs s’attellent à des opérations de préparation des terrains agricoles, principalement pour les cultures céréalières et des légumineuses, avant d’entamer, d’ici quatre semaines, le semis des céréales.

Naîma Cherii

Voir aussi

Hausse de 6,4% des exportations marocaines vers l’Espagne à fin juillet 2018

Les exportations marocaines vers l’Espagne ont augmenté de 6,4% à fin juillet 2018 par rapport …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.