jeudi 18 janvier 2018
Flash Infos

Laâyoune/Forum création et leadership féminin africain : Pour la création d’un centre africain

Les participants au 1er Forum international de la création et du leadership féminin africain, qui a pris fin samedi 9 décembre à Laâyoune, ont appelé à la mise en place d’un «centre africain des recherches et de la créativité dédié aux questions de l’écriture et de la production littéraire».

Dans la Déclaration finale qui a sanctionné les travaux du forum, organisé par le Conseil de la région et consacré à la création littéraire féminine africaine, les participants ont proposé que ce futur centre ait son siège à Laâyoune. Ils ont, de même, recommandé l’appui à la création et l’écriture romancière africaines à travers l’organisation d’évènements récompensant les meilleurs écrivains, mettant en valeur les productions littéraires et renforçant les échanges et la communication entre ces écrivains, outre le soutien à la diffusion et la publication des œuvres littéraires africaines.
Ils ont insisté, également, sur l’importance de la traduction dans les différentes langues des œuvres littéraires écrites par les romancières africaines, pour faire connaître leurs talents créatifs dans ce domaine.
Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette rencontre, initiée sous le thème «L’image de l’Afrique dans la création littéraire africaine féminine», a été baptisée du nom de la figure féminine emblématique des lettres africaines, Aminata Sow Fall.
Les travaux du séminaire se sont déclinés en trois séminaires sur «la création littéraire féminine africaine: les rôles, les enjeux et les défis», «l’image de la femme dans le roman féminin africain» et «les fondements culturels de la création littéraire féminine africaine».
La rencontre a été marquée par des ateliers «Masters class» sur les techniques d’écriture du récit au profit des jeunes créateurs de la région, en plus de séances de présentation par des romancières de leur propre expérience littéraire. Outre l’invitée d’honneur de cette manifestation, la Sénégalaise Aminata Saw Fall, de grandes figures féminines africaines, issues du domaine de la création littéraire, étaient présentes au forum qui constitue un évènement fédérateur des compétences féminines de tous les horizons, pour un enrichissement mutuel par l’échange et le partage.

Des témoignages émouvants

Les femmes présentes à cette 1ère édition ont ainsi mis en avant la qualité des débats riches et fructueux ayant marqué les travaux du forum, notamment la doyenne des écrivaines africaines et invitée d’honneur de cette première édition, Aminata Saw Fall. Celle-ci s’est félicitée de la qualité des échanges de haut niveau et de la profondeur et l’ampleur des réflexions exprimées lors de cette rencontre qui constitue, selon elle, une initiative formidable et magnifique pour rassembler les femmes écrivaines africaines.
Fall a mis en avant la bonne organisation de cet évènement qui a la particularité de rassembler des femmes venant de différents pays d’Afrique, dans le but d’échanger sur la créativité littéraire dans le continent. Et d’ajouter que la rencontre s’est déroulée dans une ambiance chaleureuse, conviviale et fraternelle, offrant toutes les conditions aux participants pour débattre, avec clarté et perspicacité, des thèmes retenus.
Pour sa part, l’écrivaine mozambicaine, Ghiziane Ricardo Paulina, a relevé que cette rencontre a été une grande occasion d’échanges, de rencontres et de débats qui «nous a permis de nous enrichir et d’élargir nos réflexions», mettant en avant la qualité d’accueil réservé aux participantes.
Paulina s’est dit particulièrement honorée de participer à cette rencontre aux côtés d’éminentes écrivaines africaines. Elle a mis l’accent sur l’importance de la tenue de telles rencontres pour mettre en valeur la créativité de la femme africaine et son rôle dans le développement du continent.
Quant à l’écrivaine sud-africaine, Yewande Omotoso, elle a souligné que la rencontre a été caractérisée par un débat riche, traitant de questions diverses relatives à la créativité littéraire africaine. Elle a loué l’initiative de la tenue de cette rencontre, notant qu’un tel évènement est de nature à rassembler des femmes de tous horizons et de différentes nationalités autour des valeurs de partage, de rencontre et d’échange. Tout en se félicitant de la bonne organisation de la manifestation, elle a mis en avant le dynamisme de la femme sahraouie et sa participation active aux travaux du forum.

H. Dades

Voir aussi

Festival Diplomatie culturelle et poésie à Rabat-Salé, le 28 novembre

La 5ème édition du Festival international de la diplomatie culturelle et la poésie humaine se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.