Washington condamne la tentative illégitime du régime de Maduro de détruire l’Assemblée nationale

Washington condamne la tentative illégitime du régime de Maduro de détruire l’Assemblée nationale

Les États-Unis ont réaffirmé vendredi leur engagement à l’égard de l’Assemblée nationale “légitime” du Venezuela sous la direction du chef de l’opposition Juan Guaido, et ont condamné la tentative de l’ancien régime illégitime de Nicolas Maduro de détruire ce que Washington décrit comme la dernière institution démocratique dans ce pays d’Amérique latine.

Nous condamnons fermement la dernière tentative illégitime de l’ancien régime Maduro de détruire la dernière institution démocratique du Venezuela, l’Assemblée nationale, et de destituer le président de l’Assemblée nationale et président par intérim du Venezuela, Juan Guaido, a déclaré le secrétaire d’Etat américain Michael Pompeo dans un communiqué.

Le chef de la diplomatie américaine réagit à la validation en tant que président du Parlement de l’élu d’opposition Luis Parra, qui s’était proclamé en janvier chef de cette Assemblée nationale monocamérale à la place de Juan Guaido.

La décision coïncide avec des négociations pour élire un Conseil électoral suprême (CNE) pour les élections parlementaires prévues cette année, autour desquelles aucun progrès n’a été signalé.

Maduro, ses forces de sécurité et ses laquais à la Cour suprême illégitime ont mené un assaut soutenu contre l’Assemblée nationale. Ils ont prononcé des condamnations simulées contre des dizaines de parlementaires, les forçant à s’exiler. Ils poursuivent la détention arbitraire de prisonniers politiques, dont le chef de cabinet de Guaido, Roberto Marrero, et les députés à l’Assemblée nationale, Gilber Caro, Tony Geara, Ismael Leon, Renzo Prieto et Juan Requesens, a-t-il ajouté, appelant à leur libération.

Le chef de la diplomatie américaine a réaffirmé l’attachement des États-Unis à l’Assemblée nationale légitime du Venezuela et aux 100 députés sous la direction du président par intérim Guaido, qui sont quotidiennement «menacés et intimidés» par l’ancien régime illégitime de Maduro.

LR/MAP

Voir aussi

Vaccination

La France ouvre la vaccination aux personnes obèses dès le 1er mai

La vaccination contre le Covid-19 sera étendue à compter du 1er mai à toutes les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.