Taza | Commémoration du 67ème anniversaire du lancement des opérations de l’armée de libération dans le Nord du Royaume

Le Haut-Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération a célébré, dimanche à Ajdir (province de Taza), le 67ème anniversaire du lancement des opérations de l’Armée de libération dans le Nord du Royaume, une étape glorieuse dans la lutte héroïque du peuple marocain pour le recouvrement de la liberté, de l’indépendance du Maroc.

Lors d’un meeting organisé à cet occasion, M. Hmida Maaroufi, directeur des Systèmes et Études historiques au Haut-Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération, a souligné que la commémoration de cet épopée historique est un événement national de premier plan qui occupe une place prépondérante dans les annales de l’histoire du Royaume.

Un tel jour béni de l’année 1955, l’histoire du Maroc a enregistré avec fierté un événement historique qualitatif connu sous le nom du lancement des opérations de l’Armée de libération dans la province de Taza, qui ont constitué un tournant décisif, marqué par le combat que les membres de l’Armée de libération ont mené dans ces zones du Royaume, a-t-il ajouté.

Sahara Marocain | L’Italie salue les efforts sérieux et crédibles menés par le Maroc

Mettant l’accent sur la bravoure, la détermination et le courage des vaillants résistants de la province de Taza, M. Maaroufi a fait savoir que de nombreuses batailles et affrontements ont fait, entre 1914 et 1926, plus de 6.000 morts et plus de 8.000 blessés parmi les forces d’occupation.

Le représentant du Haut-commissaire a souligné que la célébration de cet évènement historique est une occasion pour se remémorer les sacrifices de la famille de la résistance et de l’Armée de libération pour défendre la patrie et préserver son identité, et un tournant décisif sur la voie du militantisme, de l’indépendance et du retour de l’exil de feu SM Mohammed V à la mère patrie.

Mettant en valeur les efforts déployés par le Haut-commissariat pour préserver la mémoire historique, M. Maaroufi a relevé qu’il a été procédé à la création d’une centaine d’espaces de mémoire historique de la résistance, dont les trois espaces à la province de Taza (Oulia Taza – Mechouar – Aknoul) qui assurent des services éducatifs, culturels et informatifs sur la mémoire historique nationale à travers la présentation d’ouvrages et des publications axés sur l’étude et l’analyse de l’histoire locale, régionale et nationale.

Chichaoua | Le séisme suscite un élan remarquable de solidarité

Ce meeting a été marqué par un hommage rendu à une douzaine d’anciens résistants pour leurs services louables rendus à la mère-patrie et par la remise d’aides financières à 76 membres de la famille de la résistance de la province.

Les 1er et 2 octobre 1955 sont des dates marquantes qui coïncidaient avec le lancement des opérations déclenchant le mouvement de l’Armée de libération dans le nord du Royaume et ciblant les postes de l’armée du colonisateur et ses casernes.

LR/MA

,

Voir aussi

Mauritanie,Maroc,Rachid Talbi Alami,Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani

Série d’entretiens de M. Talbi El Alami avec des membres du gouvernement mauritanien

Le renforcement des relations entre le Maroc et la Mauritanie a été au centre d’une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...