Tanger : Clôture du Festival «Mawlidiyat Al Boughaz»

Madih maroc

Le 1er Festival international de Madih et Samaâ de Tanger «Mawlidiyat Al-Boughaz» s’est clôturé en beauté avec un grand spectacle de l’artiste Maher Zain.

La première partie de la soirée a été animée par l’artiste marocain, fils de la ville du Détroit, Marouane Lehna, qui a interprété ses nouvelles chansons ainsi que des bijoux du répertoire musical soufi du Maroc, notamment de la région du nord.

Ce Festival (20-22 février) s’est inscrit en continuité du Festival arabe du Madih et Samaâ «Mawlidiyat Tanja», dont la dernière édition s’est déroulée en 2012. La soirée, qui s’est déroulée à la salle omnisports de Ziaten, a gratifié le public d’un spectacle de l’artiste tunisien Lotfi Bouchnak, ainsi que de la participation du groupe régional de Madih et Samaâ, sous la direction de l’artiste tangérois Saïd Belkadi.
Vendredi, les mélomanes ont pu apprécier les prestations du groupe national de Madih et Samaâ, sous la direction d’Ali Rebbahi et comptant de grands «mounchidines» venus de Rabat, Fès, Salé, Meknès et d’autres villes du Maroc, ainsi que d’un ensemble maroco-turc sous la direction de l’artiste marocain Rafik El Maî et de Gulabi Kubat, l’un des plus célèbres mounchidines turcs.

Abdelkader Jamali

Voir aussi

En 1ère ligne… | Ministère de l’Education nationale (Spécial FDT 2020)

En 1ère ligne… | Ministère de l’Education nationale (Spécial FDT 2020)

Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale En raison de l’épidémie du coronavirus et de l’état …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.