Football : Adieu Maestro !

Football : Adieu Maestro !

Portant tout au long de sa carrière le numéro 6 avec l’équipe nationale et le numéro 4 au Raja de Casablanca, Abdelmajid Dolmy, l’un des plus grands footballeurs marocains de tous les temps, a comme par hasard, tiré sa révérence à l’âge de 64 ans (6-4) suite à un malaise…

Surnommé le «Maâllem» ou Maestro, Dolmy fait partie de ces joueurs qui ont illustré au mieux la légendaire équipe ayant disputé le mondial de Mexico 86.
Le défunt, qui marquera à jamais la mémoire du football national avec son riche parcours et ses qualités humaines, a entamé sa carrière en 1971 au Raja de Casablanca.
D’abord libéro puis milieu de terrain de la sélection marocaine et du Raja Club Athletic de Casablanca, équipe avec laquelle il a remporté trois coupes du Trône, Dolmy a joué toujours le rôle de «porteur d’eau» qui assurait la couverture et la récupération des balles et alimentait l’attaque avec d’excellentes relances d’où son surnom «Le maestro».
Joueur discipliné sur le terrain et très discret ailleurs, Dolmy, pierre angulaire au RCA et de la sélection marocaine, notamment avec l’entraîneur José Mehdi Faria, permettait à son équipe de dominer le milieu de terrain, quel que soit l’adversaire, grâce à son omniprésence.
Il a fait ses débuts avec les Lions de l’Atlas en 1974 lors d’un match contre le Sénégal avant de remporter, avec la génération d’or du football marocain, la Coupe d’Afrique des nations en Ethiopie, unique titre continental dans le palmarès du ballon rond national.
De Dolmy, on gardera toujours l’image de cet excellent numéro 6 qui, lors de la coupe du monde Mexico 1986 lors du match Maroc-Angleterre (0-0) a été noté 9/10 par le Journal spécialisé «L’Équipe».
Avec au compteur 140 sélections et 20 années de carrière, il avait obtenu le «prix du fair-play» décerné par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), le 15 octobre 1992, pour récompenser un «joueur dont la moralité et la courtoisie exemplaires le font unanimement considérer par ses partenaires ou adversaires comme un ambassadeur du football».
Tant avec l’équipe nationale qu’avec le Raja de Casablanca Dolmy marquera à jamais les esprits en tant que l’un des plus grands footballeurs de l’histoire du Maroc.

Voir aussi

Sahara : La Jordanie réaffirme son soutien à l’initiative d’autonomie

Sahara Marocain | La Jordanie “a été et restera toujours aux côtés du Maroc” (MAE)

L’ouverture d’un consulat général jeudi à Laâyoune prouve encore une fois que le Royaume hachémite …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.