SIEL 2022 | La 27ème édition célèbre la littérature africaine

27è SIEL,Salon du livre

La 27e édition du Salon de l’édition et du livre (SIEL), qui s’ouvrira le 2 juin à , met cette année la littérature africaine à l’honneur.

Cet événement incontournable de la scène culturelle et littéraire marocaine, qui ouvre ses portes au grand public du 3 au 12 juin, célèbre la littérature africaine en consécration de la désignation de , capitale de la africaine. « La littérature africaine a su démontrer sa capacité à exceller en la matière, en raflant plusieurs prix internationaux ainsi qu’en se distinguant au sein des universités et des centres d’études et de recherche internationaux », a-t-on indiqué sur le site Internet mis en place à l’occasion de la tenue de cette nouvelle édition du SIEL

Touchée d’un « injuste voile », la littérature africaine n’a pas encore joui, comme mérité, d’une large diffusion dans son environnement africain, que ce soit par la diffusion et la traduction des textes littéraires et scientifiques ou par des activités culturelles.

Selon la même source, l’esprit de l’intégration africaine est présent dans le programme culturel de cette édition, puisque « le pavillon d’honneur verra la présence de 16 maisons d’édition venant de différents pays d’ afin exposer et faire connaître au public leur production éditoriale ». Quelque 400 intervenants (écrivains, penseurs, universitaires, traducteurs et artistes africains) animeront des rencontres-débats et des séances de signature, a-t-on précisé, relevant « qu’à travers leurs communications et leurs performances, ces intervenants contribueront à mettre en évidence la richesse des expressions culturelles et intellectuelles africaines, non seulement au niveau de leurs thèmes, mais aussi au niveau de leurs styles et de leurs messages artistiques et humains ».

Lire aussi
Salon : Le livre usagé, 10 ans après…

« Ces expressions culturelles sont d’une grande importance, en particulier à l’ère du numérique, du fait des rôles culturels et éducatifs qu’elles jouent face à une mondialisation culturelle de plus en plus invasive », a-t-on écrit. « Parallèlement à ces activités, des rencontres professionnelles seront organisées afin de présenter l’expérience de l’ dans les domaines de l’ culturelle et de la circulation du livre à l’échelle du continent et du monde », a-t-on ajouté.

Le SIEL 2022, poursuivent les organisateurs, entend être l’événement culturel consacré à la connaissance, la diffusion, la circulation et la reconnaissance des littératures et des cultures du continent africain et de sa diaspora. Habituellement tenu à Casablanca, la délocalisation du SIEL à s’explique par le fait que cette dernière a été désignée capitale culturelle du monde islamique pour l’année 2022 et capitale africaine de la culture pour la période 2020-2021.

Il est à rappeler que la Communauté économique des États de l’ de l’Ouest (CEDEAO) avait été l’invitée d’honneur de la 20ème édition du SIEL de Casablanca (du 13 au 23 févier 2014).

LR/MAP

Voir aussi

Forum mondial de l’éducation

Benmoussa | L’intérêt des élèves est au cœur de la redynamisation du système éducatif marocain

La redynamisation du système éducatif marocain se fait en plaçant les élèves au cœur du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...