Rwanda | La Banque mondiale soutient l’inclusion sociale des réfugiés

Rwanda,Banque mondiale

La Banque mondiale (BM) vient d’approuver une subvention de 20 millions de dollars US en faveur du Rwanda pour stimuler l’inclusion sociale des réfugiés installés dans le pays est-africain.

Cette subvention financera la mise en œuvre du “Projet d’inclusion socio-économique des réfugiés et des communautés d’accueil au Rwanda”, destiné à atténuer la pression économique de la pandémie de Covid-19 sur les réfugiés, selon la BM.

Matthew Stephens, spécialiste principal du développement social à la BM, et chef de l’équipe du projet, a déclaré que “cette initiative contribuera à renforcer les capacités des systèmes de santé et d’éducation et à aider les réfugiés et les communautés d’accueil à se remettre des impacts immédiats de la pandémie”.

Ce financement soutiendra la création d’emplois, la formation technique et professionnelle et le financement des entreprises locales dans les districts abritant des réfugiés au Rwanda, a-t-il déclaré à la presse.

Cette subvention permettra également de faciliter l’accès au financement et à la formation au profit des entreprises dirigées par des réfugiés et des membres de la communauté d’accueil dans les zones urbaines.

Rolande Pryce, directrice pays de la Banque mondiale pour le Rwanda, a déclaré que la Banque mondiale s’est engagée à aider le Rwanda à se remettre des impacts de Covid-19.

“Cette subvention supplémentaire de 20 millions de dollars fait partie de l’enveloppe de 350 millions de dollars que la Banque mondiale a accordé au Rwanda jusqu’à présent pour soutenir la réponse du gouvernement face à la pandémie”, a-t-elle précisé.

Et d’ajouter que le “Projet d’inclusion socio-économique des réfugiés et des communautés d’accueil au Rwanda” renforce la réputation “bien méritée” du Rwanda en tant que terre d’asile pour les réfugiés.

Le Rwanda, pays de 12 millions d’habitants situé au centre de la région des Grands lacs d’Afrique, s’est transformé au cours des dernières années en une terre d’asile pour les migrants et réfugiés africains grâce à une politique d’accueil jugée “très ouverte”.

Au cours des dernières années, le pays des mille collines a accueilli plus de 140.000 réfugiés burundais et congolais hébergés dans six camps au Rwanda, et près de 8.000 demandeurs d’asile africain, selon les chiffres du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

LR/MAP

Voir aussi

Maroc-Guinée,Sahara

La Guinée équatoriale veut imprimer un nouvel élan à ses relations de coopération avec le Maroc

La Guinée équatoriale veut imprimer un nouvel élan à ses relations de coopération avec le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.