Donald Trump, Président jusqu’au bout ! | Il prononce un discours d’adieu

Donald Trump

«Nous avons fait ce pourquoi nous étions là, et plus encore». Dans son discours d’adieu d’une petite vingtaine de minutes, prononcé le 19 janvier 2021, Donald Trump a dressé un bilan positif de ses quatre années passées à la tête de la Maison Blanche.

Après avoir salué l’ensemble de son administration ainsi que son épouse Melania, Trump a expliqué à quel point cette présidence a été pour lui «un grand honneur». Tout au long de son intervention, il a également mis en avant son bilan économique. Concernant sa politique de lutte contre la Covid-19, le 45ème président des Etats-Unis a souligné que l’Amérique n’a «pas produit un vaccin, mais deux». Côté sécuritaire, Trump a estimé que «les Etats-Unis n’ont jamais été aussi sûrs (…)» et que «le monde entier nous respecte». L’ancien président américain a invité par ailleurs les Américains à «prier pour le succès de la future administration». Et de conclure qu’il quitte la Maison Blanche rempli d’optimisme pour son pays. «The best is yet to come» (le meilleur est à venir), a-t-il affirmé pour finir son discours.  

…Gracie son ex-Conseiller Steve Bannon 

Avant de quitter la Maison Blanche, Donald Trump a gracié 73 personnes, dont l’un des stratèges de sa campagne électorale de 2016 et ex-Conseiller, Steve Bannon. La grâce présidentielle accordée à Bannon, annulerait les charges portées contre lui s’il était condamné pour détournement de fonds prétendument destinés à la construction d’un mur à la frontière Etats-Unis-Mexique.

…Puis s’envole pour la Floride

Après avoir usé de ses pouvoirs de Président des Etats-Unis jusqu’à la dernière minute, D.Trump s’est envolé, le 20 janvier 2021 pour la Floride où il possède un luxueux complexe hôtelier et résidentiel. S’il lui a finalement souhaité bonne chance dans un message vidéo, le milliardaire américain n’a pas directement prononcé le nom de joe Biden. Et, fait sans précédent depuis 150 ans, le 45ème président des Etats-Unis n’a pas directement félicité son successeur à la Maison Blanche, tout comme il n’a pas assisté à la cérémonie de son investiture qui s’est tenue, à Washington, sous haute surveillance policière et militaire.

LR

Voir aussi

Maroc Usa Sahara

Rome | La reconnaissance US de la souveraineté du Maroc sur le Sahara, un tournant important

La reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara a marqué un tournant …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.