Rabat | Coup d’envoi de la 33e session de la Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique

Les travaux de la 33ème session de la Conférence régionale de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour l’Afrique (ARC33) ont démarré, jeudi à Rabat, sous la présidence du Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch.

Organisée sous l’égide du Royaume du Maroc, cette conférence de trois jours offre une opportunité majeure pour les pays africains de discuter des solutions pratiques et concrètes pour la sécurité alimentaire et l’amélioration de la production agricole et de définir les priorités avec la FAO pour les deux prochaines années, dans le but de réaliser un changement transformateur et durable dans les systèmes agroalimentaires à travers le continent.

La conférence, qui se tient sous le thème “Systèmes agroalimentaires résilients et transformation rurale inclusive”, permettra aussi aux membres et autres parties prenantes de partager les meilleures pratiques, explorer des partenariats, discuter des opportunités, ainsi que de fournir des orientations régionales sur la transformation des systèmes agroalimentaires en Afrique.

L’innovation frugale, un indispensable pour l’économie africaine

Au menu de ce rendez-vous incontournable, figurent notamment des tables rondes ministérielles, le lancement de nouvelles publications de la FAO et des événements spéciaux portant sur plusieurs sujets, à l’instar de la stimulation des investissements des secteurs public et privé par le financement de systèmes agroalimentaires résilients, la transformation bleue en Afrique et le potentiel des aliments aquatiques, en plus des moteurs et déclencheurs de la transformation des systèmes agroalimentaires en Afrique.

Les discussions porteront sur le cadre stratégique de la FAO pour la période 2022-2031, qui est une feuille de route visant à contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) en mettant fin à la pauvreté, en éliminant la faim et en réduisant les inégalités, en soutenant la transformation vers des systèmes agroalimentaires plus efficaces, inclusifs, résilients et durables pour une meilleure production, une meilleure nutrition et un meilleur environnement.

Cette plateforme régionale stratégique axée sur la sécurité alimentaire et le développement rural en Afrique, connaît la participation de ministres des États membres africains, de représentants des pays observateurs, de l’Union Africaine, des organisations donatrices, de la société civile et du secteur privé.

La réforme du système éducatif n’atteindra ses objectifs qu’en renforçant le statut et le rôle des cadres de l’enseignement

LR/MAP

,

Voir aussi

Agriculture,Maroc,SIAM,Mohamed Sadiki

Le SIAM offre une occasion de faire rayonner l’expérience marocaine (Sadiki)

Le Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM), placé sous le Haut patronage de SM …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...