Sahara marocain | La pertinence du plan d’autonomie mise en exergue par un expert latino-américain

Sahara marocain la pertinence du plan d’autonomie mise en exergue par un expert latino-américain

La pertinence de l’Initiative marocaine d’autonomie en tant que solution réaliste à la question du Sahara marocain a été mise en exergue par le président du Centre latino-américain des études pour la démocratie, Antonio Yelpi Aguilar, qui a affirmé que cette proposition est la seule solution durable à ce conflit artificiel.

L’autonomie est la seule voie possible vers un règlement du conflit, dans le respect total de l’intégrité territoriale du Royaume, des règles fondamentales du droit international, tout en garantissant la paix et le développement dans la région, a relevé M. Yelpi dans une déclaration à la MAP.

Ce consultant de la Fondation Africa Latina a ajouté que “l’autonomie proposée par Rabat en tant qu’expression d’une autodétermination équitable conforme à la légalité internationale, constitue le cadre politique pour parvenir à un issue réaliste sans vainqueur ni vaincu”.

Relevant la justesse de l’initiative marocaine d’autonomie, le président du Centre latino-américain des étude a indiqué qu’elle s’inspire à la foie des propositions pertinentes de l’ONU et des dispositions constitutionnelles en vigueur dans les États géographiquement et culturellement proches du Maroc, de même qu’elle s’appuie sur des normes et standards internationalement reconnus.

En vertu du plan marocain d’autonomie, a-t-il expliqué, les populations du Sahara géreront elles-mêmes leurs affaires de manière démocratique à travers des organes législatif, exécutif et judiciaire, notant qu’elles disposeront des ressources financières nécessaires au développement de la région dans tous les domaines et participeront, de manière active, à la vie économique, sociale et culturelle du Royaume.

Mettant en avant les efforts considérables déployés par le Maroc depuis plus de quatre décennies pour promouvoir le développement de la région, M. Yelpi Aguilar a fait observer que le nouveau modèle de développement des provinces du Sud a notamment permis à cette partie du Royaume de consolider sa marche de modernisation.

Ces dernières années, le Royaume a accéléré le processus de modernisation et de développement de ses provinces du Sud, en faisant concrétiser sa proposition d’autonomie et de développement économique et social de la région, a-t-il conclu.

LR/MAP

Voir aussi

Maroc/ COVID-19 | 220 nouveaux cas confirmés, 247 guérisons en 24H

Maroc/ COVID-19 | 220 nouveaux cas confirmés, 247 guérisons en 24H

Deux-cent-vingt (220) nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) et 247 guérisons ont été enregistrés au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.