mardi 21 février 2017

Quelle vision du Maghreb en 2050?

«Le Maghreb, des origines à nos jours: Vision 2050», un ouvrage de Mohamed Kabbaj et de feu Malek Chebel, a été présenté à Casablanca, en présence de plusieurs personnalités du monde des affaires, de la culture et de la société civile.
Dans la préface de cet ouvrage de 203 pages, présenté lors de la 26ème édition du cycle de conférences «Echanger pour mieux comprendre» de la Fondation Attijariwafa bank, on lit: «Ce livre prospectif sur le Maghreb de demain tente de montrer la richesse incomparable de cet espace de vie, son passé contrasté, son présent en filigrane (…) et son futur qui ne saurait être aux yeux de Mohamed Kabbaj et de feu Malek Chebel qu’optimiste et performant».
A cette occasion, Mohamed El Kettani, PDG du groupe Attijariwafa bank, a mis l’accent sur l’importance de cet ouvrage et la force du message qu’il véhicule au lendemain du retour du Maroc au sein de l’Union Africaine.
«Désormais, notre vœu le plus cher est de voir ce même élan mobilisateur s’étendre à l’ensemble des pays de l’Union du Maghreb Arabe. Cet ouvrage, qui analyse notre potentiel commun, suggère des passerelles et invite à la complémentarité avec nos voisins, est un acte, non pas d’utopie, mais de réalisme», a précisé El Kettani.
De son côté, Mohamed Kabbaj a rappelé le contexte et les conditions dans lesquels a été réalisé cet ouvrage porteur d’une vision prospective d’un optimisme réaliste pour le Maghreb.
L’ouvrage commence par un panorama rapide sur l’histoire contrastée du Maghreb, avant de mettre en exergue le potentiel commun, les solutions, passerelles et complémentarités éventuelles entre les cinq peuples. Et le co-auteur de souligner: «Nous avons décidé de mettre notre amour du progrès au service d’une cause commune, absolument désintéressée et apolitique, le Grand Maghreb». Lors de cette rencontre, les intervenants ont exploré les divers atouts du Maghreb et avancé quelques chantiers à prioriser dans divers domaines. Ils ont souligné, dans ce cadre, l’importance de placer la jeunesse et la culture au cœur des préoccupations.
Né à Fès en 1943 au sein d’une famille de commerçants et d’intellectuels, Mohamed Kabbaj a été décoré par feu Sa Majesté Hassan II pour sa réussite professionnelle, puis par Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour son œuvre de mécénat.
Feu Malek Chebel est essayiste, philosophe et anthropologue des religions. Algérien, né à Skikda en 1953, il décède le 12 novembre 2016 à Paris. Il a publié plus de 40 livres et essais, dont «Islam et libre-arbitre» (2003, Ed Dervy), «Manifeste pour un Islam des Lumières» (2004, Ed. Hachette Littératures) et «Islam, passion française: une anthologie» (2004, Ed. Bartillat).

Hamid Dades

Voir aussi

Musique : Le «Malhoun» à l’honneur

Une conférence sur l’art du Malhoun se tiendra, le 25 février à Errachidia, à l’initiative …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.