Pêche/Maroc : Les hauts et des bas des débarquements

Pêche/Maroc : Les hauts et des bas des débarquements

Les débarquements des produits de la ont atteint plus de 5,8 MMDH à fin octobre 2017, soit 1,09 million de tonnes, enregistrant une amélioration de 7% en valeur par rapport à la même période de l’année 2016, fait savoir l’ ().
Cette performance est principalement due à la forte hausse des débarquements de coquillages, dont la valeur a progressé de 140%, passant de 2,8 MDH à fin octobre 2016 à plus de 6,9 MDH durant la même période en 2017, ainsi qu’à l’augmentation de 27% à environ 2 MMDH de la valeur des céphalopodes.
En revanche, la valeur des débarquements des algues et des échinodermes ont chuté respectivement de 84% et 60% à 13,89 MDH et 329.000 DH. Concernant le poisson blanc, sa valeur a enregistré une baisse de 3% à 1,14 MMDH, alors que les crustacés ont diminué de 2%. Au niveau des ports, les entrées portuaires méditerranéennes se sont dégradées de 24% en termes de poids et de 5% en termes de valeur à fin octobre 2017 par rapport à la même période une année auparavant, se chiffrant à près de 178 MDH, contre 186,5 MDH.
Quant aux débarquements de la de l’Atlantique, ils ont baissé de 4% en poids et augmenté de 2% en termes de valeur à 2,24 MMDH durant les dix premiers mois de 2017, contre 2,19 MMDH un an plutôt.

Lire aussi
Thon rouge : Un business juteux

HD

Voir aussi

UPF,batterie,lithium

Le Maroc dispose d’un grand potentiel pour promouvoir la fabrication locale des batteries au lithium

Le Maroc dispose d’un grand potentiel pour promouvoir la fabrication locale des batteries au lithium, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...