Mustapha El Khalfi, ministre délégué, chargé des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement

«Des mécanismes pour accélérer la réalisation du programme du gouvernement sont proposés»

Mustapha El Khalfi, ministre délégué, chargé des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement

Quelle est votre réaction au programme du gouvernement?

Le chef de gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, a présenté devant le Parlement un programme gouvernemental ambitieux et réaliste, à partir des besoins de l’entreprise et des citoyens. Il met sur le tapis des objectifs clairs, principalement aux niveaux économique et social, lesquels comportent des engagements et des initiatives qui ciblent en priorité les couches sociales qui souffrent de précarité, la famille marocaine et la classe moyenne.

Et la place de l’entreprise?

L’entreprise est fortement présente dans le programme du gouvernement. Celui-ci s’est engagé à poursuivre les réformes commencées par l’Exécutif précédent, tout en s’engageant dans de nouvelles réformes.

Un timing précis pour mettre en œuvre ce programme?

Des mécanismes pour accélérer la réalisation et la mise en œuvre du programme du gouvernement sont proposés. J’estime que la mise sur rails d’un plan d’exécution de ce programme gouvernemental, après son adoption par la Chambre des représentants, contribuera à faire avancer l’entreprise marocaine et répondre aux aspirations des citoyens.

Quels sont les principaux fondements de ce programme gouvernemental?

Ce programme s’articule autour de cinq axes essentiels, entre autres la consolidation de l’option démocratique et la régionalisation avancée, avec tout ce que cela comporte comme moyens sur les plans de la justice, de la liberté de la presse et des droits de l’homme, ainsi que la bonne gouvernance, la réforme de l’administration, la consolidation des acquis, la transparence et l’honnêteté, la mise en œuvre de la lutte contre le fléau de la corruption, la réforme du système monétaire et d’autres domaines.

Et sur le plan social?

Le programme du gouvernement a consacré une grande place au volet social. Il comporte plus de 400 dispositions, dont près de 150 pour le social. Il s’agit de poursuivre la réforme de la Caisse de compensation, de poursuivre graduellement le soutien, avec pour but de financer les politiques sociales et soutenir les classes qui souffrent de précarité. Il s’agit aussi -et c’est une première!- de la mise en œuvre d’une bourse d’études au profit des stagiaires dans le secteur de la formation professionnelle, d’une augmentation du budget du programme Tayssir, ainsi que des allocations familiales et de l’élargissement de la couverture sanitaire pour en faire bénéficier 1/3 des Marocains. Tout cela pour lutter contre la misère et la précarité sociale. Il s’agit aussi de la mise en œuvre d’un programme orienté vers la consolidation de l’économie sociale.

Propos recueillis par Mohammed Nafaa

Voir aussi

Examens du Bac | Cinq questions au directeur de l’AREF

Examens du Bac | Cinq questions au directeur de l’AREF

Dans un entretien accordé à la MAP, le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.