Moga Festival : Musiques et cultures électroniques à Essaouira

La ville d’Essaouira accueillera, du 11 au 13 octobre, la 3ème édition du Moga Festival des musiques et cultures électroniques.

Les festivaliers seront conviés à vivre une expérience hors du temps. Un voyage inédit dans l’ancienne «Mogador», rythmée par des temps forts, trait d’union entre cultures traditionnelles et électroniques. Ainsi, le temps d’un long weekend, c’est l’air enivrant de MOGA qui soufflera sur la Cité du Vent.

Et Essaouira dansera pendant trois jours et plus encore au rythme d’un flot de musiques électroniques hédonistes, en accueillant une tribu de raveurs globe-trotters, tous animés par l’envie de célébrer ce mouvement fédérateur.  Moga Festival fera ainsi la part belle au «Desert House» ou «Hippie House», un courant émergent mixant sonorités orientales et exotiques au Tempo Deep et hypnotique de la musique club.

Cette nouvelle édition annonce une expérience MOGA inédite, à la programmation haute en couleurs et en vibrations. Un festival placé sous le signe de l’échange, de la transmission musicale et de la communion des genres, indiquent les organisateurs, soulignant que le Moga Festival investira 4 scènes au Sofitel Mogador Golf-Essaouira.

Les festivaliers seront, en outre, avec le Moga Souk ou «Marché des créateurs» qui revient pour la 2ème année consécutive en vue de mettre en lumière les créations et l’artisanat de jeunes et talentueux créateurs marocains et internationaux.

LR

Voir aussi

Vient de paraître | «La République des Corsaires», de Seddik Maâninou

Le journaliste est écrivain, Seddik Maâninou, natif de la ville de Salé, connue pour les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.