Madrid réitère son soutien aux efforts de l’ONU pour une solution politique et durable à la question du Sahara

Madrid réitère son soutien aux efforts de l’ONU pour une solution politique et durable à la question du Sahara

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a réitéré, lundi à Rabat, le soutien de son pays aux efforts de l’ONU pour une solution politique et durable à la question du Sahara marocain.

“L’Espagne n’a pas changé sa position concernant la question du Sahara”, a tenu à préciser M. Sanchez lors d’un point de presse à l’issue de ses entretiens avec le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.

Dans ce sens, le chef de l’exécutif espagnol a réitéré le soutien de Madrid aux efforts du secrétaire général des Nations Unies et de son envoyé personnel pour parvenir à une solution politique durable à la question du Sahara marocain.

Pour sa part, M. El Otmani a salué la convergence de vues entre le Maroc et l’Espagne concernant la préservation de la souveraineté des Etats.

Le Chef du gouvernement a relevé dans ce sens que le Royaume a toujours exprimé son soutien à l’intégrité territoriale de l’Espagne.

M. El Otmani a, en outre, mis en avant l’intérêt porté par l’Espagne à l’appel de SM le Roi Mohammed VI à un dialogue “direct et franc” avec l’Algérie.

Avec MAP

Voir aussi

Une nouvelle stratégie 2021-2030 pour la promotion de l'artisanat

Une nouvelle stratégie 2021-2030 pour la promotion de l’artisanat (ministre)

La ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah …

Un commentaire

  1. l’Espagne et le Maroc partagent une particularité bien singulière. c’est deux pays qui en même temps occupent et qui sont occupés. La première une partie du Maroc et elle a Gibraltar au main des anglais, le second occupe le Sahara occidental et il a sebta et mellila aux mains des espagnols. Et ces deux pays parlent de souveraineté d’État. Le Maroc soutient l’intégrité d’un État qui occupe une partie de son territoire. Comprenne qui pourra. El othmani traduit même l’intérêt que porte l’Espagne à l’offre marocaine faite à l’Algérie. Sanchez était trop fatigué pour le dire lui même. Tout le monde s’en fout, les algériens en premier de cette offre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.