Le Fonds Mohammed VI pour l’investissement, une étape majeure pour relancer l’économie et soutenir les investissements

Le Fonds Mohammed VI pour l’investissement, une étape majeure pour relancer l’économie et soutenir les investissements

Le Fonds Mohammed VI pour l’investissement, dont le projet de loi a été adopté jeudi en Conseil du gouvernement, constitue une étape majeure pour relancer l’économie et soutenir les investissements, a affirmé le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani.

M. El Otmani a relevé que le projet de loi portant création du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement, qui intervient en application des Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi, “aura un effet positif” sur la reprise de l’investissement en particulier, et celle de l’économie en général, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Said Amzazi, dans un communiqué lu à l’issue du Conseil.

La création de ce Fonds s’inscrit dans le cadre du plan de relance économique, qui est l’une des priorités essentielles du gouvernement à ce stade, visant à booster la dynamique économique au Maroc, à soutenir les entreprises nationales et à créer des emplois, a souligné le Chef du gouvernement.

Il a ajouté que le plan de relance économique comprend “un nombre important d’autres mesures, dont certaines ont été incluses par le gouvernement dans le projet de loi de finances 2021, qui est actuellement examiné à la Chambre des conseillers, après son approbation par la Chambre des représentants suite à l’introduction d’amendements par les députés, de la majorité et de l’opposition”, notant que le gouvernement “a interagi positivement” avec ces amendements.

A cet égard, M. El Otmani a salué les efforts consentis par le ministre de l’Economie et des Finances et de la Réforme de l’Administration et le Secrétaire général du gouvernement au cours de l’élaboration du projet de loi portant création du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, tout en louant tous les départements et cadres qui ont contribué à cet important chantier.

D’autre part, il a souligné que le gouvernement continuera à tenir ses réunions hebdomadaires à distance, en tenant compte de la situation épidémiologique que le Royaume connaît actuellement.

Le chef du gouvernement a également appelé les départements, les institutions et les entreprises des secteurs public et privé à adopter le travail à distance dans la mesure du possible, tout en veillant à ne pas affecter négativement la qualité, l’efficacité et la pérennité du service, que ce soit dans l’établissement public ou dans le secteur privé.

LR/MAP

Voir aussi

Maroc-Corée du Sud

Bourita reçoit le Premier vice-ministre sud-coréen des AE

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.