Flash Infos

La majorité des Français trouve adaptées les mesures de la phase II du déconfinement

La majorité des Français trouve adaptées les mesures de la phase II du déconfinement

La majorité des Français trouvent adaptées les mesures de la phase II du déconfinement dévoilées jeudi par le gouvernement, selon les résultats d’une enquête publiés vendredi.

Cinquante cinq pour cent des Français trouvent adaptées les décisions annoncées jeudi par le Premier ministre Edouard Philippe, dans le cadre de la phase II du déconfinement qui entrera en vigueur à partir du 2 juin, aussi bien la levée des restrictions que le maintien de certaines interdictions, d’après une enquête Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info.

Seuls 34% des sondés qualifient ces mesures de «trop rapides », et 11% trouvent qu’elles ne sont pas assez rapide.

Alors que les seniors, qui craignaient de voir leur liberté de mouvement durablement entravée, sont les plus satisfaits (63%), les jeunes se révèlent, paradoxalement, les moins emballés. Ils sont 46% à estimer que le déconfinement est trop rapide.

Dans le détail, toutes les mesures annoncées par le chef du gouvernement sont largement approuvées par les Français, aussi bien les nouvelles autorisations que le maintien de certaines restrictions.

Ainsi 88 % des sondés sont favorables à la réouverture des parcs et jardins, la réouverture des plages, lacs et plans d’eau (85 %), celle des bars et des restaurants (78%), le droit de circuler à plus de 100 km du domicile (85%), le maintien de l’interdiction des discothèques et des stades (83%), des sports collectifs et de contacts (78% ) ou encore du regroupement de plus de 10 personnes (71%).

Seuls les sujets liés à l’école, notamment l’accélération de la réouverture des établissements scolaires sont moins massivement approuvés (56%). Quant à la suppression de l’épreuve orale du Bac français est comprise par 60% des Français.

Enfin, les sondés sont partagés sur l’opportunité de se doter de l’application de traçage StopCovid. Ils sont en effet 45% à se dire prêts à télécharger cet outil qui doit permettre via son téléphone de remonter les chaînes potentielles de contamination, alors qu’en avril, ils étaient 62% à s’être dits disposés à tester cette application, selon l’enquête.

Le gouvernement a annoncé, jeudi, la poursuite du déconfinement progressif entamé le 11 mai dernier avec un assouplissement des mesures à partir du 2 juin, au vue de la situation sanitaire qui ne cesse de s’améliorer en France, avec une baisse du nombre de décès liés au Covid-19, une décrue du nombre des hospitalisations ainsi que celles des admissions en réanimation.

LR/MAP

Voir aussi

Ursula Von der Leyen prononce son 1er discours sur l'état de l'Union 2020

UE | Ursula Von der Leyen prononce son 1er discours sur l’état de l’Union 2020

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen a prononcé, mercredi, son premier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.