Industrie automobile | La crise des composants frappe le groupe Renault

Renault Group

Le constructeur automobile français Renault a annoncé que la pénurie de semi-conducteurs entraînerait une perte de production d’environ 500.000 véhicules en 2021, lors de la présentation, vendredi, de son chiffre d’affaires du troisième trimestre.

Jusqu’ici, le groupe français avait anticipé cette perte à 220.000 véhicules, s’attendant à pouvoir amortir la pénurie dans la deuxième partie de l’année.

“Dans un contexte fortement perturbé par la crise des semi-conducteurs et des arrêts de production, Renault Group a vendu 599.027 véhicules au troisième trimestre 2021, soit une baisse de 22,3 % par rapport à 2020”, indique le constructeur français dans un communiqué, soulignant que les ventes de Renault en Europe (53 % des ventes globales) sont en retrait de 26,3 %, alors que les ventes à l’international reculent de 17,3 %.

Ainsi, sur le seul troisième trimestre, le groupe estime avoir perdu 170.000 unités à cause du manque de composants. Au total, entre le 1er juillet et le 30 septembre, les ventes de véhicules ont chuté de 22 %, à moins de 600 000 véhicules, un chiffre historiquement bas pour cette partie de l’année, à comparer avec les 860 000 véhicules vendus à l’été 2019, avant la pandémie de Covid-19.

Toutefois, malgré ce contexte de crise des composants et de crise sanitaire, le groupe français s’accroche, affichant une baisse de son chiffre d’affaires presque deux fois moins inférieure à celle de ses ventes, soit − 14 %, à 9 milliards d’euros.

Ce résultat est attribué par la direction de l’entreprise à sa nouvelle stratégie de montée en gamme de ses modèles et, partant, de hausse du prix moyen de ses véhicules. “Les actions entreprises pour poursuivre la baisse des coûts et optimiser la valorisation de notre production nous permettent de confirmer notre guidance pour l’année en dépit de la détérioration de la disponibilité des composants au troisième trimestre et d’une visibilité réduite pour le quatrième trimestre”, a déclaré Clotilde Delbos, Directeur financier de Renault Group, citée dans le communiqué.

Ainsi, la marque Renault se porte plutôt bien sur les modèles et les canaux les plus rentables : les utilitaires (+ 1,4 %), la gamme de véhicules électrifiés E-Tech (électriques et hybrides).

Enfin, le constructeur automobile, optimiste, affirme que son portefeuille de commandes en Europe à fin septembre est à un niveau record depuis 15 ans et représente 2,8 mois de ventes.

LR/MAP

Voir aussi

Variant Omicron,Israël

Variant Omicron | Israël referme ses frontières aux ressortissants étrangers

Israël va interdire à partir de dimanche soir l’entrée des ressortissants étrangers sur son territoire …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon