IDE La France à plus de 40% des flux

France Maroc IDE

La France justifie sa place de partenaire économique privilégié du Maroc en accaparant en moyenne plus de 40% des flux totaux des investissements directs étrangers (IDE) reçus par le royaume durant la dernière décennie (2003-2012),

selon la dernière note de l’ambassade de France au Maroc.
Le total des investissements directs français au Maroc a ainsi atteint 8,5 milliards d’euros à fin 2012. Et c’est le secteur industriel qui s’est taillé la part du lion en représentant près de la moitié des investissements français.
À noter que le stock d’IDE français au Maroc pèse plus de 4 fois le stock français en Algérie et près de 12 fois celui enregistré en Tunisie.

HD

Voir aussi

Bank Al-Maghrib | La masse monétaire progresse

Bank Al-Maghrib | La masse monétaire progresse de 9,2% en janvier

L’agrégat monétaire M3, qui représente la masse monétaire, a enregistré une croissance annuelle de 9,2% …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.