Future et Orelsan battent leur plein à Mawazine

Avec son flow élastique et sa lenteur énergique, l’Américain Future a marqué de son empreinte la quatrième journée du Festival Mawazine-Rythmes du Monde.

Au programme : un concert d’anthologie signé par un artiste hors-norme naviguant à souhait entre la Dungeon Family des années 1990 et la trap-music moderne.

Considéré comme l’artiste le plus intéressant de la scène rap Outre-Atlantique, Future a réuni à l’OLM Souissi le public des grands soirs. Avec à la clé une ovation digne d’une mégastar. Lui aussi est l’incarnation du verbe et du rap. Depuis ses débuts fulgurants sur Internet en 2008, avec plus d’un million d’internautes accrochés à ses clips retentissants, OrelSan est devenu une icône de la musique francophone. Sur la scène internationale, sa performance a été à la hauteur de sa réputation :un véritable carton devant une foule hypnotisée par son flow incroyable.

Zineb Alaoui

Voir aussi

Vient de paraître | «La République des Corsaires», de Seddik Maâninou

Le journaliste est écrivain, Seddik Maâninou, natif de la ville de Salé, connue pour les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.