Futur gouvernement | Flash-infos des négociations | Le PJD et le PSU dans l’opposition

Futur gouvernement

                Saâdeddine El Othmani                                         Nabila Mounib

——–

Depuis lundi 13 septembre 2021, le Chef de gouvernement désigné et Président du RNI, Aziz Akhannouch, a tenu une série de réunions avec les Chefs de files et représentants des principaux partis politiques. Mercredi, 15 septembre, Akhannouch a convié le Secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD), Saâdeddine El Othmani, qui a décliné l’invitation. Idem pour la Secrétaire générale du Parti Socialiste Unifié (PSU). L’annonce a été faite mercredi 15 septembre 2021 en fin de journée par le Chef de gouvernement désigné qui a indiqué que Nabila Mounib lui a certifié qu’elle fera partie de l’opposition. Enfin, Aziz Akhannouch a fait savoir que les rencontres avec les Secrétaires généraux des formations politiques vont s’intensifier au cours de la semaine prochaine, afin d’avoir une vision plus claire au sujet de la composition du futur gouvernement. 

————————-

Archane souhaite bonne chance à Aziz Akhannouch

Futur gouvernement

Le Secrétaire général du Mouvement Démocratique et Social (MDS), Abdessamad Archane, a été reçu, mercredi 15 septembre à Rabat, par le Chef du gouvernement désigné, Aziz Akhannouch, qui lui a présenté sa vision du futur gouvernement, dans le cadre du deuxième round des tractations pour la formation d’une coalition gouvernementale. Archane a ajouté, à l’issue de sa rencontre avec Akhannouch, que la victoire du RNI et la désignation de son Président à la tête du gouvernement est une lueur d’espoir pour le Maroc et les Marocains. «Je vous souhaite bonne chance et espère que vous allez former un bon gouvernement», a dit le SG di MDS.

—————————

Optimisme à la Bourse de Casablanca

Futur gouvernement

Le marché boursier casablancais a accueilli favorablement les résultats du scrutin du 8 septembre et les changements qui se profilent au niveau de la scène politique nationale, tout en restant prudent, dans l’attente des premières décisions économiques du futur gouvernement. En effet, l’indice de toutes les valeurs, Masi, a signé au lendemain des élections sa meilleure performance depuis début 2021, en s’offrant une hausse de 1,81% sur un volume d’échanges dépassant les 469 millions de dirhams. Les spécialistes des questions économiques, expliquent que les investisseurs seront particulièrement attentifs aux premières mesures économiques du nouveau gouvernement.

LR

Voir aussi

Casablanca-Settat,campagne électorale

Casablanca | Frénésie de travaux à la veille des élections

A quelques semaines des élections, les commentaires sur les travaux qui se multiplient actuellement dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.