Compagnons de Gutenberg Maroc : Joies et tristesse du 7ème chapitre

Compagnons de Gutenberg Maroc : Joies et tristesse du 7ème chapitre

Comme chaque année, à la même période, les compagnons de Maroc ont organisé leur grand-messe. C’est le 7ème chapitre solennel qui a eu lieu à , vendredi 14 avril.

La cérémonie, qui a connu une forte participation des compagnons de et de Suisse, a comme d’habitude, donné lieu à l’admission de nouveaux membres et à l’élévation au grade supérieur d’autres membres.

Des impétrants et des «élevés»

Les nouveaux admis (appelés impétrants avant leur admission), qui portent désormais le titre de chevalier et qui ont été présentés par Khalil Hachimi Idrissi, DG de la MAP et Président de la FAAPA (Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines), sont: Mohamed Selhami, directeur de l’hebdomadaire «Maroc Hebdo», Fahd Yata, directeur de l’hebdomadaire «La nouvelle tribune», Larbi Belarbi, PDG de la SOMACA (Société marocaine de construction automobile), Karima Yatribi, professeur de littérature française à l’Université Hassan II de et Hassan Habibi, responsable de la filière « Journalisme et médias » à la Faculté des lettres et des sciences humaines de et rédacteur en chef de la « Revue marocaine de la recherche en communication ».

Parution : Abderrahmane Youssoufi raconté par Driss Guerraoui

Deux Compagnons ont été élevés au grade de Grands Officiers. Il s’agit du Secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc, Abdeljalil Lahjomri et du Secrétaire Général du Conseil économique, social et environnemental du Maroc (CESE), Driss Guerraoui.

Enfin, Youssef Benjelloun, un des fondateurs du quotidien «Al Ahdat Al Maghribia», a été élevé au grade d’officier.

Hommage à

Mais, l’évènement marquant de la soirée de gala a été l’attribution du titre de «Grand Commandeur Honoris Causa», grade le plus élevé de la Confrérie des compagnons de , à Me , premier ministre du gouvernement d’alternance (1998-2002). Et ce, en guise de reconnaissance pour la carrière historique de cet homme d’Etat grande figure du Mouvement national, son militantisme et son nationalisme.

Prenant la parole, en ouverture de la cérémonie, Mohamed Berrada, président de Maroc, a rappelé les nombreuses de la Confrérie (section Maroc) visant à promouvoir l’écrit et à redonner goût à la lecture, soulignant que cette Confrérie s’investit pleinement dans la promotion de la lecture en organisant périodiquement des activités culturelles.

Le Grand maître de la Confrérie, Philippe Jourdan, de son côté, a félicité les nouveaux membres avant d’exprimer son admiration devant les actions menées par la section marocaine de la Confrérie pour la défense de l’écrit et la promotion de la culture et du savoir.

Confrérie des Compagnons de Gutenberg Maroc | Les nouveaux rôles de la culture en débat à Rabat

Adieu Me Miot !

Jusque-là, Philippe Jourdan s’acquittait de cette mission, par intérim, en l’absence du Grand Maître Jean Miot qui, pour la 1ère fois, n’avait pas pu venir au chapitre du Maroc, suite à une longue hospitalisation. Mais –et c’est la grande tristesse qu’a connue la confrérie internationale des Compagnons de Gutenberg que Maître Miot présidait- trois jours plus tard, Jean Miot nous quittait.

Le décès du Président Miot, est non seulement une grosse perte pour la Confrérie de Gutenberg (créée en 1979 en , avant de se démultiplier en sections-pays) qu’il représentait et défendait avec tant d’intelligence et de brio. C’est aussi une grosse perte pour le monde en général, en sa qualité d’intellectuel comme il ne s’en fait plus ; et pour le monde des médias où il a tant œuvré que son empreinte restera gravée à tout jamais.

Voir aussi

COP 27,Charm el-Cheikh

SAR le Prince Moulay Rachid représente Sa Majesté le Roi aux travaux de la COP 27 à Charm el-Cheikh

Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid représente Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...