Financement de l’investissement | Le FM6I et la BAD s’associent

Le Fonds Mohammed VI pour l’investissement (FM6I) et la Banque africaine de développement (BAD) ont signé une lettre d’intention, visant à accroître les sources de financement de l’investissement productif et renforcer le rôle du secteur privé dans l’économie marocaine.

Signé par le président de la BAD, Akinwumi Adesina, et le directeur général du FM6I, Mohamed Benchaâboun, lors des Market Days du Forum pour l’investissement en Afrique (AIF), tenu du 08 au 10 novembre à Marrakech, ce partenariat permettra aux deux institutions d’identifier les initiatives qui pourraient faire l’objet d’un financement conjoint, ainsi que d’explorer d’autres mécanismes de financement, tels que le partage des risques par le biais de produits de garantie, indique un communiqué conjoint.

“Le Fonds Mohammed VI pour l’investissement, créé suite aux instructions de SM le Roi Mohammed VI, est un mécanisme pivot qui représente la détermination inébranlable du Maroc à renforcer ses fondements socio-économiques”, a indiqué M. Adesina, cité par le communiqué.

Et de poursuivre: “Je suis très heureux de cosigner cette lettre d’intention qui démontre l’intention de la BAD de favoriser une alliance avec le Fonds Mohammed VI pour l’investissement et de mettre en synergie les efforts, l’expertise et les ressources afin d’amplifier considérablement l’impact de ses investissements et d’obtenir ensemble des résultats transformateurs en matière de développement”.

BAD : Un Marocain à la tête du bureau Afrique du Nord

Pour sa part, M. Benchaâboun s’est félicité de ce nouveau partenariat conclu avec une institution aussi forte et crédible en Afrique, notant que la BAD est non seulement un partenaire de longue date du Royaume du Maroc, mais aussi un véritable acteur de l’émancipation du continent.

“Ce partenariat participera à encourager la dynamique de l’investissement privé en Afrique. Sceller ce partenariat en marge de l’Africa Investment Forum était une marque forte de l’attachement du Fonds à sa dimension africaine”, a-t-il dit.

Ainsi, la BAD a confirmé son soutien aux initiatives lancées par le Fonds et a réitéré son engagement à travailler à ses côtés pour mobiliser divers modèles de financement et variétés d’options d’assistance technique.

Faisant du Fonds un levier majeur pour renforcer l’intervention de la BAD au Maroc, ce partenariat est la concrétisation d’une ambition partagée par les deux institutions consistant à renforcer le rôle du secteur privé dans le financement de l’économie marocaine.

BAD-Maroc : Prêt de 200 millions de dollars pour l’accélération industrielle

A noter que le Fonds Mohammed VI pour l’investissement a lancé trois initiatives majeures pour catalyser l’investissement productif au Maroc, conformément aux Hautes Orientations Royales.

Dans ce sens, le Fonds finalise actuellement le processus de sélection des sociétés de gestion chargées de gérer des fonds thématiques et sectoriels, destinés à offrir aux entreprises marocaines des solutions de financement pour renforcer leur capacité d’investissement, créer des emplois durables et développer leurs activités sur de nouveaux marchés géographiques.

La deuxième initiative porte sur un produit de dette subordonnée, qui viendra compléter son offre de financement en fonds propres, et qui permettra également aux entreprises marocaines de financer leurs projets d’investissement tout en renforçant leurs fonds propres.

Quant à la troisième initiative, elle concerne le développement des outils innovants pour préparer des projets d’infrastructures et prendre des participations dans ces projets afin d’accélérer le rythme de la mise en œuvre des projets d’infrastructures durables au Maroc.

A ce titre, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement compte, à travers ces différentes initiatives, mobiliser 30 milliards de dirhams (MMDH) aux côtés de son capital initial de 15 MMDH.

LR/MAP

,

Voir aussi

HCP | L’épargne nationale à 26,7% du PIB au 4e trimestre 2023

L’épargne nationale s’est située à 26,7% du produit intérieur brut (PIB) au 4ème trimestre de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...