Fès | Ouverture du Premier Hackathon “Serious Games”

Hackathon,HACK&PITCH,serious Games

Le premier Hackathon « serious Games » s’est ouvert, mardi à Fès, avec la participation de groupes d’étudiants venus de plusieurs régions du Royaume.

Initié par l’association Marocaine de Technologie innovante (AMTI), l’Université Sidi Mohammed Benabdellah (USMBA) de Fès, l’association HACK&PITCH, La Startup Factory, ce Hackathon tend à mettre en place, au bout de 36 heures de travail continu, un projet digital ambitieux, optimiste, innovant, et à révolutionner trois secteurs « focus ».

Trois secteurs ont été retenus pour cette première édition de ce Hackathon, premier du genre au niveau national et en Afrique. Il s’agit de la santé, l’éducation et le développement durable.

Dans une déclaration à la MAP, le président de l’USMBA, Redouane Mrabet s’est félicité de l’organisation de ce concours relatif au digital et à l’innovation par l’université Sidi Mohammed Benabdellah, ajoutant que cette compétition est organisée en collaboration avec de nombreux partenaires dans le but de créer les bonnes conditions pour les compétiteurs.

Maroua Cheikh Youssef, présidente de l’association HACK&PITCH a indiqué que cette manifestation est un Hackathon sur l’innovation dans le domaine du digital, se disant « heureuse » que cet événement est porté par plusieurs partenaires notamment l’USMBA, l’AMTI, la Startup Factory, l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN) et HUAWEI.

Cet évènement, le premier du genre au niveau national et africain, « va permettre aux trois finalistes de bénéficier d’un accompagnement pour aller plus loin dans leurs projets », ajoutant que les « serious games » de cette édition focalisent sur la santé, l’éducation et l’environnement.

Le « serious Games » pour le système de santé marocain porte sur la médecine de réhabilitation, l’éducation sanitaire, l’éducation et la formation des professionnels de la santé outre la réduction du stress des patients à travers des jeux d’aide à la stimulation de la mémoire.

Le « Serious Games » pour le système éducatif consiste à former aux compétences du 21ème siècle (problèmes de maîtrise des langues, matières scientifiques, histoires) tandis que celui pour le développement durable focalise sur l’éducation sur les aspects du changement climatique et l’imagination collective de la ville durable du futur.

Organisé en partenariat avec IRESEN et HUAWEI, cette initiative est le fruit de plusieurs mois de travail, « qui s’appuie sur une réflexion plurielle, fruit d’une collaboration studieuse, issue d’un groupement de nombreux organismes et structures internationaux et nationaux publics, privés et associations », soulignent les organisateurs.

Ils font état de « 36 heures de travail intensifs riches en Soft Skills et des idées innovantes qui deviendront les applications pilotes de demain ». Un Bootcamp des projets gagnants au sein de La Startup Factory est également prévu « afin de révéler un MVP (produit minimum viable), un prototype viable et fonctionnel ». Le « jeux sérieux » est « Un défi cérébral contre un ordinateur selon des règles spécifiques, qui utilise le divertissement pour servir la formation institutionnelle ou professionnelle, l’éducation, la santé, la politique intérieure, la communication, etc » .

LR/MAP

Voir aussi

Prix du Maroc du Livre 2021

Prix du Maroc du Livre | Ouverture des candidatures pour l’édition 2021

Le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports – département de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.