Flash Infos

Fès-Meknès | Les citoyens appelés à une nouvelle mobilisation pour enrayer la pandémie

Fès-Meknès | Les citoyens appelés à une nouvelle mobilisation pour enrayer la pandémie

Le Direction régionale de la santé (DRS) de Fès-Meknès a appelé les citoyens à se remobiliser afin d’éradiquer totalement la pandémie liée au nouveau coronavirus (Covid19) et briser la chaine de contamination.

“La situation épidémiologique liée au Covid19 au niveau de la région de Fès-Meknès est sous contrôle, mais le nombre des personnes infectées croit de plus en plus”, a affirmé le directeur régional de la santé, Mehdi Bellouti dans une déclaration à la MAP, en marge d’un point de presse tenu, lundi à Fès.

“Le service de réanimation commence à accueillir des cas critiques notamment des personnes âgées souffrant de l’hypertension artérielle et de diabète”, a-t-il fait remarquer, précisant que “les personnes porteuses de maladies chroniques risquent d’avoir des complications en cas d’atteinte au Covid19”.

Les mesures prises après le déconfinement, au niveau de la région, notamment la grande campagne de dépistage dans les grandes unités de production ont “permis d’éviter l’apparition de plusieurs clusters”, a estimé le responsable régional, ajoutant que le citoyen devrait prendre conscience que le virus sévit toujours, d’où la nécessité de la mobilisation continue pour l’éradiquer.

Le déplacement des gens doit être accompagné de mesures préventives et sanitaires, dont le port obligatoire des masques, le respect de la distanciation physique, le lavage fréquent des mains pour protéger la santé des personnes âgées et celles ayant des maladies chroniques, a-t-il ajouté, invitant, dans ce cadre, les citoyens à éviter les grands rassemblements et les visites familiales à l’occasion de la célébration de la fête de l’Aid Al Adha.

Fès et Meknès figurent sur la liste des villes touchées par la décision de l’interdiction des déplacements, prise par les ministères de l’intérieur et de la santé, à la veille de fête de l’Aid Al Adha dans le cadre du renforcement des mesures prises pour lutter contre la propagation de la pandémie du Covid19.

Les deux ministères ont décidé, dans un communiqué conjoint publié dimanche dans la soirée, d’interdire, à compter de dimanche à minuit, les déplacements de et vers les villes de Tanger, Tétouan, Fès, Meknès, Casablanca, Berrechid, Settat et Marrakech.

LR/MAP

Voir aussi

OCDE Le Maroc a amélioré ses performances de santé

OCDE | Le Maroc a amélioré ses performances de santé, mais des efforts restent nécessaires

Depuis plusieurs années, le Maroc a amélioré ses performances de santé, avec la hausse de …

Un commentaire

  1. Fès je comprends avec le nombre de cas enregistrés mais pourquoi mettre la ville de Meknès dans le même lot!? Le nombre total de contamination depuis le début de la pandémie ne dépasse pas les 150! Sachant que les cas enregistrés dont subis pour la majorité ( groupe revenant d’Égypte ; employées infectées à Tanger etc).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.