Algérie : Saïd Bouteflika et les généraux Toufik et Tartag arrêtés

Algérie : Saïd Bouteflika et les généraux Toufik et Tartag arrêtés

Les services de sécurité algériens ont arrêté, samedi 4 mai 2019, Saïd Bouteflika ainsi que les généraux Toufik et Tartag, deux anciens patrons des services de renseignement. 

Saïd Bouteflika, ancien conseiller spécial et frère cadet de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika, ainsi que le général Mohamed Mediène, surnommé Toufik, et le général Athmane Tartag ont été arrêtés et auditionnés aujourd’hui par les services de la DGSI, dans le cadre de l’enquête sur leurs activités.

Gaïd Salah met ses menaces a exécution

Rappelons que le chef d’état-major de l’armée algérienne, Ahmed Gaïd Salah, avait auparavant appelé le général Toufik à cesser ses activités l’accusant publiquement de comploter contre l’armée et le mouvement populaire.

Quant au général Tartag, qui a quitté son poste de chef de la Direction des services de sécurité (DSS) le jour de la démission d’Abdelaziz Bouteflika, il était considéré comme proche du clan présidentiel, notamment de Saïd Bouteflika.Ce dernier a été accusé par Gaïd Salah d’être “à la tête d’un groupe qui a confisqué le pouvoir présidentiel dans le pays”. 

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

SM le Roi appelle le gouvernement à opérer une révision profonde des critères et des procédures de nomination aux postes supérieurs

SM le Roi appelle le gouvernement à opérer une révision profonde des critères et des procédures de nomination aux postes supérieurs

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a appelé le gouvernement à “opérer une révision profonde …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.